10 Astuces pour stimuler le langage de l'enfant


La capacité de communication verbale des enfants commence à se former au cours des premiers mois de la vie en pleurant, mais ce n'est qu'entre 12 et 18 mois que les enfants commencent à articuler les premières phrases composées. Chaque enfant a son...

Dans Cet Article:

introduction

la compétences de communication verbale des enfants il commence déjà à prendre forme dans le premiers mois pleurer, mais ce n’est qu’entre 12 et 18 mois que les enfants commencent à articuler les premières phrases composées. Chaque enfant a son temps, même s'il y en a indications générales sur les capacités que chaque enfant aurait dû acquérir en fonction de son âge. Ce qui est certain, c’est que le développement de la langue est avant tout influencé par l’environnement extérieur, de sorte que nous, les adultes, avons la responsabilité d’aider notre peuple. petit en apprentissage verbal, en les aidant avec des stimuli précis. Voyons donc 10 conseils utiles pour stimuler la langue de l'enfant.

Encourager l'Ă©coute

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la stimulation la plus efficace ne consiste pas à encourager l'enfant à parler, mais à écouter. C’est en effet avec l’écoute que l’enfant peaufinera sa capacité à élaborer des mots. Alors parlons-lui beaucoup, clairement et lentement, afin qu'il puisse mieux percevoir ce que nous disons.

Lire Ă  haute voix

Ce deuxième conseil est étroitement lié au précédent, car l’un des meilleurs moyens d’encourager l’écoute des enfants est de le lire à haute voix. Nous choisissons des livres adaptés au contexte, simples, qui racontent nos actions quotidiennes et qui sont éventuellement accompagnés d’illustrations qui favorisent la compréhension et capturent leur attention.

Contextualiser les mots

Les discours que nous adressons à nos enfants devraient toujours être contextualisés, en faisant ensuite référence à ce qui nous entoure, à ce que nous faisons, à ce que nous pouvons voir à ce moment précis. De cette façon, les petits auront une référence visuelle immédiate, à laquelle nous pourrons retracer nos mots. Par exemple, nous leur expliquons ce que notre animal de compagnie fait en ce moment, plutôt qu’une autre personne présente.

Corriger les erreurs

Bien sûr, nous ne pouvons pas prétendre que l’enfant apprend immédiatement à prononcer correctement les mots, mais lorsque nous remarquons des erreurs, nous devons apprendre à les corriger, sans les gronder ni les taquineries, afin que l’enfant puisse assimiler et retenir la bonne prononciation. Prétendre que rien ne serait faux.

Parle correctement

Ce cinquième conseil est directement lié au précédent. Pour aider nos enfants à apprendre la bonne prononciation des mots, nous devons être les premiers à parler correctement. Beaucoup d'adultes adorent paralyser les mots pour les rendre plus drôles ou plus mignons (ils ont souvent recours à des endossements inventés), mais ce n'est pas la meilleure méthode pour aider les plus petits. Nous utilisons des mots simples mais disons-les correctement.

Ne répétez pas les mots en continu

De nombreux adultes répètent constamment le même mot en espérant que cela pourra être intériorisé puis répété par l'enfant. Même pas c'est la bonne stratégie. Insister trop pourrait en fait gêner le peu qui pourrait mal réagir, ce qui aurait l'effet inverse: le rejet de ce mot particulier.

Ne pas insister avec les questions

Une autre pratique répandue consiste à "forcer" les enfants à dire quelque chose en leur posant des questions continues. Cela se produit surtout lorsque nous voulons que nos amis et nos parents partagent les progrès réalisés par nos enfants. Mais les enfants doivent pouvoir s'exprimer librement, des questions directes sont nécessaires pour informer et non pour les encourager à dire quelque chose nécessairement.

Créer un environnement propice à la communication

Lors des communications avec nos enfants, nous devons nous assurer que l'environnement externe est également favorable. Nous évitons les bruits trop forts ou la télévision allumée, ce qui pourrait détourner l’intérêt de nos enfants. Lorsque nous leur parlons, regardons-les dans les yeux et assurons-nous que leur attention se porte exclusivement sur nous.

Respectez les mots

Tout comme nous, les adultes, n’aimons pas être interrompus par nos interlocuteurs, de la même manière, nos petits enfants ont le droit de donner suite à ce qu’ils disent. Ne les interrompez pas en permanence, car nous ne comprenons peut-être pas parfaitement ce qu'ils veulent nous dire ou pourquoi ils font des erreurs de prononciation. Nous respectons toujours leur temps et leur permettons de conclure leurs entretiens, même s'ils ne sont pas tout à fait raisonnables. Une fois qu'ils ont terminé, nous pouvons poser des questions ou les corriger.

Utilisez un langage non verbal

Enfin, nous voulons nous rappeler que le langage non verbal est tout aussi important que le langage verbal dans l'apprentissage des enfants. Lorsque nous expliquons quelque chose aux enfants, nous pouvons aider avec des gestes, en indiquant par exemple les objets ou les personnes dont nous parlons ou en imitant les actions que nous voulons décrire. Cette méthode les aidera certainement à s’exprimer plus facilement et à intérioriser plus rapidement le sens des mots.

Conseils

Quelques liens qui peuvent vous ĂŞtre utiles:

  • Comment apprendre Ă  parler aux enfants
  • Comment apprendre Ă  l'enfant Ă  bien parler
  • Comment enseigner les versets animaux aux enfants

Vidéo: Comment encourager l'enfant à parler