17 Janvier: Sant'Antonio Abate et la fĂȘte des animaux


Le 17 janvier, nous célébrons Sant'Antonio Abate, protecteur des animaux. Voici les vacances en l'honneur du Saint, les recettes et légendes typiques

Dans Cet Article:

Sant'Antonio Abate

Saint Antoine l'abbĂ©, Ă©galement appelĂ© saint Antoine le Grand, saint Antoine d'Égypte, saint Antoine de l'Effet, saint Antoine du DĂ©sert, Ă©tait un ermite Ă©gyptien, considĂ©rĂ© comme le fondateur du monachisme chrĂ©tien et le premier des abbĂ©s. Saint Antoine est invoquĂ© en Occident comme saint patron des bouchers et des charcutiers, des paysans et des Ă©leveurs et comme protecteur des animaux domestiques; il Ă©tait rĂ©putĂ© ĂȘtre un puissant thaumaturgiste capable de guĂ©rir de terribles maladies. On y voit gĂ©nĂ©ralement un cochon avec une petite clochette autour du cou..

Le 17 janvier, traditionnellement, l’Église bĂ©nit les animaux et les stalles les plaçant sous la protection du saint. La tradition dĂ©coule du fait que l'ordre des Antoniens avait obtenu l'autorisation d'Ă©lever des porcs dans les centres habitĂ©s, car la graisse de ces animaux Ă©tait utilisĂ©e pour graisser les malades frappĂ©s par le feu de saint Antoine (Ă©ruption cutanĂ©e prurigineuse semblable Ă  la varicelle). Les porcs Ă©taient nourris aux dĂ©pens de la communautĂ© et circulaient librement dans le village avec une cloche autour du cou.

Jeux pour chiens et enfants: rĂšgles et conseils

17 janvier donc la célébration liturgique de Sant'Antonio Abate, à distinguer de saint Antoine de Padoue. En fait, dans l'iconographie, il est toujours représenté de le distinguer avec un porcelet. Dans beaucoup de nos municipalités, avec des traditions similaires et parfois différentes, également en raison d'influences liées aux rites celtiques, il est utilisé pour éclairer feux de joie ayant un effet purifiant et fécondant, symbolisé par le feu, marquant le passage de l'hiver et des jours les plus sombres vers le printemps. Les cendres collectées sont alors conservées comme symbole pour vaincre les maladies, en particulier la peau et les incendies.

Traditions et légendes

Selon une lĂ©gende de la VĂ©nĂ©tie dans la nuit du 17 janvier les animaux peuvent parler. Au cours de cet Ă©vĂ©nement, les paysans tenus Ă  l'Ă©cart des Ă©curies, car entendre les troupeaux parler aurait Ă©tĂ© un mauvais prĂ©sage. Si vous entendez votre chien ou votre chat se disputer, ne vous inquiĂ©tez pas... Ă©loignez-vous de toute façon, mĂȘme pour les arrĂȘter. c'est un mauvais prĂ©sage.

Sant'Antonio, recettes typiques

La fĂȘte de Sant'Antonio ou d'Antuono est Ă©galement l'occasion de prĂ©parer presque tous les plats Ă  base de viande de porc (sauf si vous ĂȘtes un vĂ©gĂ©tarien Ă©vident). Et c'est juste le cochon l'animal le plus aimĂ© du saint. Selon la mythologie, c'est PromĂ©thĂ©e qui "vola" le feu des dieux pour le donner aux hommes. Selon les chrĂ©tiens, ce serait plutĂŽt Saint Antoine, cĂ©lĂšbre comme un grand "Combattant" des dĂ©mons " (pour cela s'appelle aussi Antonio le Grand) descendre en enfer, accompagnĂ© d'un Ă©trange "bon" dĂ©mon (le cochon) pour voler le feu de Satan et le donner aux hommes. Voici quelques recettes

  • Biscotti uccelletti di Sant'Antonio typique des Abruzzes

  • Foie dans les dĂ©combres

  • Saucisses grillĂ©es

  • Biscuit Saint Antoine

FĂȘtes dĂ©diĂ©es Ă  Saint Antoine

  • L’un des plus beaux festivals dĂ©diĂ©s Ă  Sant'Antonio a lieu Ă  Soriano nel Cimino (VT), et se caractĂ©rise par la bĂ©nĂ©diction des animaux qui dĂ©filent par milliers et par toutes les espĂšces Ă  travers le pays accompagnĂ©s par la fanfare et le chariot du "Seigneur de la fĂȘte", Ă©lu chaque annĂ©e, qui offre Ă  sa maison un grand rafraĂźchissement pour tous les touristes. De plus, Ă  l'occasion de la fĂȘte de Sant'Antonio, Ă  Soriano nel Cimino, le caractĂšre est prĂ©parĂ© savoureux "Biscuit Saint Antoine" qui pour le souhait et la tradition est Ă©galement faite pour manger des animaux. Plus d'une centaine de chevaux participent au dĂ©filĂ©.

Sant Antonio Abate

Les plus beaux noms de la Bible (21 images) Eve, Adam, Mary, Anna et beaucoup d'autres. La Bible regorge de beaux noms Ă  donner aux enfants

  • Un autre Ă©vĂ©nement important liĂ© Ă  Sant'Antonio Abate a lieu Ă  Tricarico (Lucania). Le 17 janvier, Ă  l'aube, Tricarico est rĂ©veillĂ© par le son sombre des cloches secouĂ©es par les masques des vaches et des taureaux qui, aprĂšs s'ĂȘtre rassemblĂ©s dans le centre historique, se dirigent vers l'Ă©glise de Sant'Antonio AbbĂ© oĂč se trouve le curĂ© qui cĂ©lĂšbre Messe, Ă©galement ouverte aux animaux, et qui Ă  la fin donne la bĂ©nĂ©diction, aprĂšs quoi trois tours rituels sont effectuĂ©s autour de l'Ă©glise. Le "troupeau" singulier, immĂ©diatement aprĂšs, part pour la "transhumance" vers la zone habitĂ©e.
  • La fĂȘte des "Batailles de Pastellessa", organisĂ©e chaque annĂ©e Ă  Macerata Campania (Province de Caserte) Ă  l’occasion de la rĂ©currence liturgique du 17 janvier, qui a ravivĂ© l’ancienne tradition des Bottari di Macerata Campania: tonneaux, cuves et faucilles sont utilisĂ©s comme de vĂ©ritables instruments de musique pour produire la sonoritĂ© caractĂ©ristique du sonar, appelĂ©e prĂ©cisĂ©ment Pastellessa (ou Pastellesse). ).
  • La caractĂ©ristique est la fĂȘte qui a lieu dans Collelongo (AQ) dans la nuit du 16 au 17 janvier. La fĂȘte commence dans la soirĂ©e de 16 heures Ă  18 heures avec l’éclairage des deux "torcioni", des torches en bois de chĂȘne de plus de 5 mĂštres de haut qui brĂ»lent toute la nuit. Dans le mĂȘme temps, des maisons spĂ©ciales du pays amĂ©nagĂ©es pour l'occasion avec des oranges et des icĂŽnes du saint sont placĂ©es sur le feu "cottora", un Ă©norme pot dans lequel est bouillie une partie du maĂŻs rĂ©coltĂ© au cours de l'annĂ©e. Le soir, ceux qui ont la chance d'ĂȘtre invitĂ©s par une famille du village peuvent dĂ©guster autour de la table la "pizza roscia", une pizza cuite sous les cendres composĂ©e d'un mĂ©lange de farine de froment et de maĂŻs, assaisonnĂ©e de saucisses et de chou de ventre. sautĂ© Ă  la poĂȘle. À 21 heures, une procession aux flambeaux avec accordĂ©ons et chanteurs qui chantent la chanson du saint accompagne le curĂ© du village pour bĂ©nir ces maisons oĂč, au-dessus de la cheminĂ©e, il fume la cottora toute la nuit. Toute personne qui entre dans le cottora fait des voeux Ă  la famille qui le gĂšre et se voit offrir du vin, un maĂŻs corsĂ© et cuit Ă  point, assaisonnĂ© d’huile et de piment rouge, ainsi que des desserts. Toute la nuit, jusqu'au matin, le village est animĂ© par des gens qui chantent, jouent et courent au cottor.
  • Toujours dans les Abruzzes, il convient de mentionner la reconstitution de "Lu Sant'Andonie" qui a lieu chaque annĂ©e Ă  la Villa San Giovanni di Rosciano, dans la campagne de Pescara, par l’association culturelle locale La Panarda. Dans l'aprĂšs-midi du samedi prĂ©cĂ©dant le 17 janvier sur la place de l'Ă©glise paroissiale, la paraliturgie sacrĂ©e est rĂ©pĂ©tĂ©e pour la bĂ©nĂ©diction des animaux et des produits de la terre, tandis que le soir, sur la place principale de la ville, des groupes d'acteurs populaires jouent autour d'un grand feu des scĂšnes de "Le tempazioni di Sant'Antonio", avec chants et poĂšmes en dialecte sur le saint et les traditions rurales de la pĂ©riode hivernale. À la fin, porchetta, saucisses et vin pour tous les participants.
  • La fĂȘte de Sant'Antonio Abate qui a lieu le dimanche le plus proche du 17 janvier. Monterotondo, une ville juste Ă  l'extĂ©rieur de Rome. Chaque annĂ©e, une famille de Monterotondo accueille chez elle la statue du Saint et la laissera ouverte aux visites des fidĂšles. Le dimanche oĂč saint Antoine est fĂȘtĂ©, la statue est prise de la maison oĂč elle a Ă©tĂ© trouvĂ©e toute l'annĂ©e et emmenĂ©e dans toutes les Ă©glises du village. Ce rituel se dĂ©roule Ă  cheval: ouvrez la balade Ă  trois chevaux avec l'Ă©quitation du centre qui accueillera Ă  partir de ce jour-lĂ  la statue du saint, de gauche Ă  droite qui a accueilli l'annĂ©e prĂ©cĂ©dente et qui accueillera l'annĂ©e suivant; suivi d'un groupe de chevaux, tous habillĂ©s avec des fleurs et d'autres dĂ©corations, et enfin la voiture avec la bande du village jouant de la musique spĂ©cifique pour l'occasion.

Lorsque le saint arrive dans une Ă©glise, le curĂ© de cette paroisse sort du vestibule et donne la bĂ©nĂ©diction aux animaux. La soirĂ©e a lieu Torciata, oĂč, dans une procession, le Saint est accompagnĂ© de la cathĂ©drale du village Ă  la nouvelle demeure qui l’accueillera. La procession ouvre les flambeaux (ceux qui portent les flambeaux) qui vont chanter et danser tout au long du voyage et le Saint se ferme avec le groupe. Pendant cette journĂ©e, les habitants portaient un gilet noir, une chemise blanche et un bonnet double face: noir le matin lorsque la fĂȘte Ă©tait purement religieuse et rouge le soir oĂč la fĂȘte devenait plus mondaine; le chapeau redevient noir lorsque le saint entre dans la nouvelle maison. La flamme se termine par un feu d'artifice avec une visite au Saint dans la nouvelle maison.

sources:
//it.wikipedia.org/wiki/Antonio_abate

Vidéo: Le maschere di Tricarico e il dio contadino