L'appel de Telefono Azzurro aux institutions


À l'occasion de ses 29 ans, Telefono Azzurro renouvelle son appel aux institutions en lui adressant une série de demandes d'actions urgentes en faveur des enfants et des adolescents.

Dans Cet Article:

Telefono Azzurro, 29e anniversaire

À l'occasion de 29ème anniversaire de la naissance de l'association, Telefono Azzurro appels aux institutions et aux sociétés, au nom des enfants et des adolescents. Bien que, de 1987 à nos jours en Italie, notre sensibilité et notre attention aux problèmes de l’enfance se soient accrues, beaucoup d’enfants et d’adolescents sont encore seuls et inouïs.

Du côté des enfants et des adolescents atteints de SOS Il Telefono Azzurro

En outre, de nombreux droits sont violés et les principes de la Convention des Nations Unies signée en 1989 ne sont pas appliqués: un scénario inquiétant concernant les enfants et les adolescents de notre pays, dans lequel des cas de maltraitance et de sévices sont à l'ordre du jour. jour entre les pages de crime de presse, radio et télévision.

Les données recueillies par Telefono Azzurro - soulignent Ernesto Caffo, président de Telefono Azzurro et professeur de neuropsychiatrie pour enfants à l'Université de Modène et à Reggio Emilia - montrent que les droits des enfants et des adolescents ne sont toujours pas pleinement respectés dans notre pays. De nombreux enfants en Italie vivent dans des contextes familiaux et sociaux dans lesquels le manque de soins et d'attention, les abus et les mauvais traitements, les conflits et la violence sont normaux. Pour cette raison, Telefono Azzurro renouvelle son appel aux institutions avec une série de demandes d'actions urgentes, invitant toutes les institutions à s'engager formellement à les mettre en œuvre. Trop d'enfants et de filles sont impliqués dans des situations dangereuses, en famille, à l'école et même en ligne. Alors que les risques augmentent les chances de prise en charge et que l’aide est considérablement réduite: il est donc prioritaire de soutenir les familles et tous ces chiffres capables d’intercepter les signaux des besoins.

Pour ces raisons, Telefono Azzurro invite les institutions à s'engager formellement dans la mise en œuvre des mesures suivantes visant à protéger les droits des enfants et des adolescents et les invite à:

  1. sont promus mesures efficaces pour soutenir les familles, dans le but de renforcer le rôle parental et de prévenir les situations de mauvais traitements. Cela devrait également être fait par le biais de l'augmentation des installations et des services socio-éducatifs pour les enfants et du renforcement des services de prévention et de prise en charge offerts par le système de santé;
  2. en ce qui concerne le phénomène de l'intimidation et les difficultés que les enfants peuvent rencontrer à l’école et dans d’autres contextes éducatifs, les initiatives de prévention et de formation des personnalités de l’éducation (des enseignants aux éducateurs) sont soutenues et coordonnées. L’école est une priorité qui doit être soutenue et formée de manière adéquate pour répondre aux nouveaux défis éducatifs, éducatifs et culturels que posent également les nouvelles technologies;
  3. ils sont augmentés initiatives pour lutter contre la violence sexuelle, même à l’adolescence, en détectant rapidement les violences perpétrées au sein de la famille ainsi que celles qui se produisent de plus en plus fréquemment chez les jeunes adolescents. À cette fin, il est essentiel de soutenir les structures spécialisées dans la prise en charge des conséquences physiques et psychologiques des abus sexuels et des traumatismes subis au cours de l’âge du développement;
  4. sont destinés des ressources suffisantes pour le traitement des troubles mentaux chez les enfants et les adolescents, conscients que la plupart des troubles mentaux font leurs débuts à ce stade de la vie; en particulier, la création d'installations adaptées aux enfants et la possibilité d'accès à des services d'assistance et de prise en charge (y compris par le biais des nouvelles technologies); de même, le recours à l'hospitalisation dans des établissements psychiatriques pour adultes n'est pas autorisé, encore pratiqué dans certaines régions de notre pays;
  5. mesures à mettre en œuvre dans les meilleurs délais protection des enfants des enfants de parents détenus; en particulier les dispositions d'application de la loi no. 62 de 2011 sur les mères détenues, en mouvement pour éviter que les enfants passent les premières années de leur vie (0-3 ans) en milieu carcéral;
  6. une assurance adéquate est assurée contraste avec le jeu dans l'âge de développement (également en ligne), un phénomène impliquant de plus en plus de mineurs, notamment par le renforcement des initiatives de prévention et de traitement de la dépendance au jeu pathologique;
  7. sont adoptés initiatives adéquates visant à accorder la citoyenneté italienne aux enfants d'immigrés nés en Italie, car seule l'application du principe de jus soli soutiendra le processus d'intégration socioculturelle;
  8. est également activé en Italie, comme dans d’autres pays européens, le système d'alerte en cas de disparition de mineurs;
  9. un débat transversal sur les problèmes inhérents aux dispositions de Je confie les mineurs et sur les questions relatives aux adoptions nationales et internationales;
  10. l'absence d'un système adéquat de collecte de données sur la situation des enfants et des adolescents est comblée non seulement en promouvant davantage l'action des organes actuellement affectés à cette fonction, mais également en créant un "Observatoire permanent", composé également d'enfants et d'adolescents, capable de: offrir des données actualisées et actualisées sur leur état;
  11. les ressources ont été augmentées aux niveaux national et régional pour être allouées à pleine mise en œuvre des droits des enfants et des adolescents qui vivent en Italie; plus spécifiquement, les ressources actuellement allouées au Fonds pour la politique sociale, au Fonds national pour l'enfance et l'adolescence et au Fonds national pour l'accueil des mineurs étrangers non accompagnés sont augmentées;
  12. au niveau politique, on assiste à une centralisation et à une rationalisation des compétences institutionnelles sur l'enfance et l'adolescence, excessivement fragmentées, afin deaction réellement efficace des politiques concernées, établissant au sein de la présidence du Conseil des ministres un département responsable des choix stratégiques et politiques qui affectent la vie des enfants et des adolescents dans notre pays et qui fonctionne en pleine coordination avec le Garant pour les enfants et les adolescents et avec la Commission bicamérale enfance et adolescence récemment établies.

Vidéo: Allan Jones: A map of the brain