Le bi-test et le tri-test, ce qu'ils sont et quand les faire


Le bi-test et le tri-test sont deux types d'échantillons de sang maternel et donnent des résultats statistiques sur la probabilité d'avoir des enfants atteints de malformations et d'anomalies chromosomiques.

Dans Cet Article:

Bi-test et tri-test

la Bi-test et le tri-test il s’agit de tests sanguins maternels destinés à analyser certains marqueurs spécifiques pouvant indiquer une forte probabilité que le fœtus présente des altérations chromosomiques. Ce sont des tests non invasifs qui ont seulement un valeur probabiliste et non diagnostique. Voyons en quoi consistent ces analyses et quand les faire.

Tri test, c'est quoi

Le tri-test est un échantillon de sang maternel visant à étudier les substances produites par le fœtus et par le placenta maternel. Ce test est effectué entre 16ème et 17ème semaine gestation. Cela s'avère peu fiable si la mère attend des jumeaux et si elle souffre de diabète gestationnel. En cas d'anomalies chromosomiques chez le fœtus (syndrome de Down, pathologies du tube neural), certaines substances sont altérées. La présence d'une anomalie de ces substances et de l'âge de la mère augmente le risque d'avoir un enfant atteint du syndrome de Down.

Les substances étudiées sont:

  • Hcg: gonadotrophine chorionique humaine dans sa fraction libre
  • alpha foetoprotéine
  • Estriol non conjugué

Tri test positif

L’étude de ces substances pousse la mère vers des investigations plus poussées (telles que l’amniocentèse) si une anomalie quantitative est constatée en ce qui concerne la présence normale de celle-ci au cours de cet âge gestationnel. Le test est défini comme positif si la probabilité estimée d’avoir un enfant avec des altérations est égale à un enfant sur 250.

Test tri-négatif

Le Tri Test peut être négatif lorsque les valeurs sont prises en compte dans la norme ou dans la limites. Il est bon de se rappeler qu’il s’agit d’un examen uniquement probabiliste qui peut donner des faux positifs et faux négatifs.

Images d'essai pendant la grossesse

Tri-test intégré

Le test intégré fournit deux étapes:

  1. une échographie à 11-13 semaines avec mesure de la longueur cranio-caudale de l'embryon (LCR) entre 40 et 82 mm. et mesure de la clarté nucale (NT) et de la collecte contextuelle pour le test PAPP-A;
  2. selon la posologie des marqueurs Tritest, à réaliser à 15 semaines.

Le résultat ne sera obtenu qu'après avoir intégré les premiers résultats à ceux issus de la seconde analyse.

Valeurs tri test

Comment lire les valeurs de test? Tout d'abord, avant de procéder à l'analyse, il est important de dater avec précision, par échographie, la grossesse et l'âge du fœtus. Ensuite, il est attribué à la future mère, en fonction de son âge et de ses caractéristiques, une "Valeur seuil"A prendre comme point de référence: lors de la lecture des résultats, une valeur numérique supérieure au seuil établi indique un faible risque d'anomalies, tandis qu'une valeur inférieure au seuil ou très proche de celui-ci peut indiquer un risque accru de pathologies et d'anomalies chromosomiques et peut le gynécologue conseille à la femme d'effectuer des tests diagnostiques plus invasifs, tels que des villosités choriales ou une amniocentèse.

Coût du test tri

En règle générale, le test est offert gratuitement par le Service national de santé, même si une structure peut demander le paiement du billet. Dans les laboratoires privés, cela peut coûter environ 100-120 euros.

Bi test, c'est quoi

Le bi-test (Duo Test) est un échantillon de sang prélevé sur le corps onzième et quatorzième semaine de grossessedans ce cas, outre l’évaluation de l’âge de la mère en tant que facteur de risque, les quantités de ces deux hormones sont analysées:

  • Gonadotrophine chorionique
  • protéines plasmatiques associées à la grossesse

Contextuellement, pour un test combiné (Ultrascreen) a 'réalisébalayage mesurer l'épaisseur de la translucidité nucale et les mesures du fœtus.

Bi test comment le faire

Il s’agit d’une simple prise de sang qui doit être effectuée dans la treizième semaine de gestation et qui ne nécessite aucune préparation particulière. Il n’est pas nécessaire jeûne.

Bi test positif

Habituellement, le test est défini positif quand le risque est égal à 1 sur 250 et la gonadotrophine chorionique est présente en grande quantité, tandis que la protéine plasmatique est diminuée par rapport à l'estimation normale de ces substances au cours des semaines de grossesse susmentionnées.

Le plus négatif

Les résultats issus de la clarté nucale et du test en duo sont élaborés par un logiciel en combinaison avec l'âge maternel, la longueur du fœtus et l'âge gestationnel. Les valeurs des deux marqueurs examinés sont inversement proportionnelles: si le PAPP-A diminue, le b-hCG libre augmente et plus leurs valeurs sont différentes, plus le risque est grand. Cela dit, donc, il n'y a personne résultat négatif mais seule une mesure du calcul du risque peut être plus ou moins élevée et peut pousser le gynécologue à recommander des tests de diagnostic invasifs.

Mordu quand s'inquiéter

En présence d’un résultat positif, c’est-à-dire risque calculé de plus de 1 sur 250, nous sommes en présence d'un risque élevé. Par conséquent, une analyse diagnostique prénatale est recommandée, un examen invasif mais capable de dire avec certitude si le fœtus est affecté par une anomalie chromosomique.

Bitest table de valeurs

Le test Bi, à lui seul, permet de détecter environ 60 à 65% des Syndromes Down, combiné à la translucidité nucale, ce pourcentage pouvant même atteindre 90%. Cependant, il est toujours bon de rappeler que c’est un calcul de probabilité et non pas un certain diagnostic: un résultat négatif du bi-test ou du test combiné n’exclut pas totalement une pathologie chromosomique. En outre, le taux de faux positifs après le premier test est d'environ 5%. Chaque valeur du test bi doit être lue et interprétée également à la lumière de l'âge de la mère et des valeurs de la clarté nucale.

Coût bi test

la coût du test bi et du test combiné cela peut varier d'un hôpital à l'autre et d'un laboratoire à l'autre. En privé, cela peut coûter jusqu'à 250 euros, mais cela peut aussi être fait gratuit avec le service national de santé.

Vidéo: Que vaut VRAIMENT la marque NABLA ? 500€ de test ?