La peur du noir


De nombreux enfants ont peur du noir et le temps de s'endormir peut devenir une source d'agitation, voire de panique dans certains cas.

Dans Cet Article:

La peur du noir

L’une des peurs les plus répandues dans l’enfance est celle liée à la peur du noir. La peur du noir n'est pas seulement une peur de enfants. En regardant en arrière, nous pouvons comprendre à quel point cette peur appartient à notre nature en tant qu’êtres humains et à quel point elle est ancestrale.

Les enfants se réveillent avec le soleil

10 choses que tu ne connais pas sur le sommeil des enfants (10 images) Comment dorment les enfants? Et Ă  quoi rĂŞvent-ils?

Nos yeux, contrairement à ceux de certains animaux, ne sont pas constitutionnellement capables de voir dans l'obscurité: avant la découverte du feu, la peur de l'obscurité est liée à la peur que tout le monde environnant est submergé par les ténèbres, en sous-entendant que l'on doute que le monde soit le même que le retour du jour ou au réveil. Quelque chose qui est profondément lié à la peur de l'un séparation, du monde et de nos sens, la seule façon de l’interpréter. Pour expliquer ce phénomène déconcertant dans presque toutes les cultures, des mythes ont été créés: lumière c'est ce qui est abordé à la vie, alors que les ténèbres représentent la mort, même dans l'imaginaire de certaines religions. La peur que beaucoup d'enfants éprouvent avant de s'endormir fait référence à tout cela. Mais surtout, c’est la peur de se séparer de sa mère et de ses proches, de peur de perdre quelque chose en s’endormant.

Peur du noir comment le surmonter

Voici quelques astuces utiles pour gérer plus facilement ce moment, qui interpelle de nombreux parents en fin de journée de travail.

  • Habituez-vous Ă  dormir seul

Il est préférable d’habituer dès le début l’enfant à s’endormir dans son lit et de réserver un accès au Letton seulement dans des cas exceptionnels, par exemple si l’enfant est effrayé par un orage ou s’il a une forte fièvre.

Si cela vous semble un choix cruel, car cela déclenchera les pleurs du bébé, vous constaterez à l'avenir que vous avez pris la bonne décision, car vous aurez encouragé votre fils à rechercher l'autorégulation, rendant ses nuits et la sienne encore plus sereines. Cela ne signifie pas que le rituel de sommeil ne doit pas être géré avec soin, affection et patience.

Il peut être utile de caractériser ce moment de manière prévisible, afin de construire avec le temps une suite d’actions répétée chaque soir selon la même structure, créant ainsi un cadre de cohérence et de stabilité qui rassurera l’enfant jusqu’à ce qu’il se calme. il va naturellement cesser de vivre endormi en tant que problématique. En tout cas il n'est pas nécessaire que l'enfant s'endorme dans le noir. Il est possible que sa mère reste avec lui jusqu'à ce que ses yeux soient fermés et alors seulement il peut décider d'éteindre la lumière. Vous pouvez également utiliser ces petites lumières qui se branchent sur n’importe quelle prise de courant pour vous assurer que l’appareil photo ne reste jamais dans le noir complet.

Nous aidons les enfants Ă  vaincre la peur du noir
  • L'objet de confort

Dans ce cas, il est préférable d’enlever des objets de formes particulières de la pièce afin qu’elle ne se projette pas. ombres cela peut être effrayant d'obtenir l'effet inverse de celui souhaité. La présence d'un peut aussi être fondamentale objet mou, comme un animal en peluche, une couverture que l’enfant, à l’âge de un an, choisit comme inséparable de lui-même, surtout en l’absence de la mère. Ce phénomène a été noté pour la première fois depuis Donald Winnicott, un médecin britannique, dans les années soixante du vingtième siècle. Cet objet porte le nom de "Objet de transition".

Il est configuré comme une chose que l’enfant ressent intimement, même s’il reconnaît qu’il est autre chose que lui-même et constitue en quelque sorte un pont entre son monde intérieur et la réalité extérieure. Il est important que cet objet ne soit jamais violé par des adultes, qui doivent faire preuve de la plus grande attention et du plus grand respect. Cet objet sera généralement progressivement désinvesti et abandonné par l'enfant au cours de sa croissance, de manière totalement naturelle et spontanée.

Enfin, rappelez-vous que votre disponibilité et votre chaleur seront le remède le plus efficace pour dissiper cette peur généralisée chez les enfants. La facilité d'accès aux figures d'attachement en cas de besoin est ce qui rassure le plus l'enfant.

Vidéo: JEREMY - LA PEUR