Cinq conseils pour autonomiser les enfants


Les conseils du pédagogiste pour responsabiliser les enfants et les aider à devenir un peu plus âgés

Dans Cet Article:

Comment responsabiliser les enfants

Comment pouvons-nous autonomiser nos enfants? Voici 5 conseils que vous pouvez mettre en pratique pour aidez nos petits à devenir un peu plus âgés.

  • Faire l'expĂ©rience des consĂ©quences de leurs actions

Pour autonomiser les enfants, la première étape consiste à leur faire comprendre que leurs actions, mais aussi leurs paroles et leurs attitudes ont un poids et en déterminent les conséquences. Il est donc important que essayons de les laisser expérimenter ce qui se passe après leur comportement particulier, sans intervenir ou changer la situation ou pire, sans modifier leurs erreurs avant qu'ils puissent eux-mêmes comprendre où ils se sont trompés. Si trivialement si, par exemple, ils refusent de mettre en place les jeux dispersés dans la pièce, il est conseillé de ne pas les remplacer, mais, pima, de renouer avec eux, de leur faire vivre le fait de vivre dans le désordre et de ne pas le faire. ce que vous voulez parce que les jeux encombrent tout.

Jeux d'intelligence: si un problème devient une opportunité d'apprendre

Il est également important, dans ce sens, que le conseiller joue le rôle de médiateur et d’interprète de la situation: une fois que l’enfant a vécu concrètement les conséquences de ce qu’il a fait, il reconstruit en mots ce qui s’est passé, en donnant de la valeur et du sens à succès. De cette façon, l'enfant apprendra à comprendre la valeur et la puissance de ses gestes, de ses paroles et de son comportement.

  • Pour prĂ©tendre qu'ils rĂ©alisent toujours ce qu'ils ont commencĂ©

Quand on leur confie des tâches, il est important de toujours leur demander de les exécuter. et qu'ils ne laissent pas ce qu'ils ont commencé mis en attente. Il convient plutôt de leur poser quelques questions, mais lorsque nous donnons la responsabilité à nos enfants, nous leur disons que nous attendons qu’ils s’achèvent, en concluant un véritable accord avec eux. Si ce n’est pas le cas, rappelons-leur leur engagement en les invitant à terminer ce qu’ils avaient commencé. Une fois leur tâche accomplie, ils peuvent continuer à faire ce qu'ils veulent. En ce sens la promesse d'un prix ou d'une récompense après le travail accompli (même le simple fait de pouvoir créer un jeu qu’ils aiment vraiment) peut constituer un renforcement très précieux qui les incite à effectuer leur travail correctement et rapidement. Cette stratégie ne doit pas être comprise comme un chantage, mais plutôt comme un moyen de faire comprendre aux enfants que la journée est faite de moments agréables mais aussi de petits efforts et de travail acharné.

Prendre des responsabilités

10 erreurs à éviter pour élever des enfants (10 images) Les conseils des pédiatres sur les erreurs à éviter

  • Donner des tâches Ă  leur portĂ©e

Pour que les enfants puissent remplir les engagements que nous leur confions de manière autonome, il est essentiel que ceux que nous leur donnons soient des tâches à leur portée, c'est-à-dire qui ne soient pas trop difficiles. Au lieu de cela, il peut être utile de "réduire la demande", c'est-à-dire de leur demander de réaliser des actions très simples, car ce qui compte, ce n'est pas la performance en soi, mais le fait qu'elle soit exécutée avec soin et responsabilité. De cette façon, nous éviterons la frustration de ne pas le faire, mais «exploiterons» leur succès en tant que renforcement et incitation à faire encore plus et mieux.

  • Faites-leur se sentir prĂ©cieux

Une fois leur tâche accomplie, il est essentiel que les parents donnent à leurs enfants un rendement positif. Non seulement en les complimentant pour ce qu'ils ont fait, mais aussi soulignant concrètement l’importance et le caractère précieux de ce qu’ils ont fait. Les enfants seront incités à assumer leurs responsabilités envers la famille s’ils estiment que ce qu’ils font est vraiment utile pour eux et pour les autres. Il est donc important de leur confier des tâches qui ne sont pas "fictives", c’est-à-dire des données pour les inciter à faire quelque chose mais essentiellement inutiles, mais plutôt de leur confier de petites responsabilités qui servent réellement la famille et peuvent apporter une contribution même minime mais réelle. L'intelligence de l'enfant lui fera comprendre que ce qu'il a fait était vraiment précieux et qu'il a vraiment apporté une contribution utile à lui-même et aux autres. Ce n'est qu'ainsi qu'il sera incité à prendre des engagements de plus en plus vastes et complexes.

  • Donner l'exemple

Dernier point, mais pas important, il est essentiel que les parents sont un exemple pour leurs enfants. Les enfants doivent avoir des personnages adultes à imiter et à partir desquels avoir des idées et des indications pour la construction de leur identité et de leur comportement. Les parents sont pour eux le premier et fondamental modèle de référence. Un parent qui exige de l'enfant soin, engagement et responsabilité, mais qui ne le montre pas à son tour n'est pas crédible et ses propos sont donc vides et perdent leur sens. Au contraire, un parent qui démontre et assume "concrètement" la prise de responsabilité qu'il attend de ses enfants, motive l'enfant, qui s'identifie avec lui, à faire de même et à saisir son sens, son utilité et son importance.

Vidéo: Comment favoriser l'autonomie de son enfant ? - La Maison des Maternelles