Fleurs bleues contre l'intimidation


Les samedi 16 et dimanche 17 avril, il sera possible de soutenir la campagne de lutte contre le harcèlement de Telefono Azzurro en achetant une fleur dans l'une des 2300 places italiennes

Dans Cet Article:

Telefono Azzurro contre l'intimidation

Ce que tu souffres en tant qu'enfant peut te marquer toute ta vie! Etre enfants et adolescents à l'ère du bien-être, une "communication" facile et, dans certains cas, des réseaux sociaux peuvent se transformer en cauchemar, en lutte quotidienne pour la survie, en une course à obstacles à accepter par le groupe.

Ils sont nombreux les jeunes victimes d'intimidation qui subissent des violences psychologiques et physiques de la part de leurs camarades à l’école, dans les sports et sur Internet. Enfants et jeunes humiliés, traumatisés, menacés, isolés et réduits à l'impuissance physique et mentale. Ils sont privés de la capacité de parler, de se rebeller, de se dire assez et de se libérer de la cloche de silence dans laquelle ils sont obligés de vivre.

"ArrĂŞtez l'intimidation maintenant"

Selon un sondage récent réalisé par SOS Telefono Azzurro Onlus et DoxaKids, in Italie Une victime sur cinq est physiquement victime d'intimidation, dans près de 80% des cas à l'école, tandis qu'une sur dix souffre d'un traumatisme en ligne ou sur les réseaux sociaux. Ce qui devrait être un outil utile pour les enfants, s’il est mal utilisé, peut se transformer en arme. Il suffit de penser aux nombreux garçons contraints d'accepter la violence physique et mentale pour ne pas se moquer de Facebook.

L'intimidation est un phénomène qui peut avoir des conséquences dramatiques d'un point de vue psychologique et relationnel et peut pousser certaines victimes à des gestes extrêmes. Il suffit de dire que 10% tentent de se suicider et 30% se livrent à des actes d’automutilation. Le professeur Ernesto Caffo, neuropsychiatre pour enfants et président de SOS Il Telefono Azzurro Onlus, déclare cependant qu'un adulte sur cinq en est la victime - Pour cette raison, il est essentiel de briser le silence et d'aider les victimes honte et comprendre que le simple fait de parler peut mettre un terme à la spirale de violence dans laquelle il est impliqué. Pour lutter contre l'intimidation, la meilleure stratégie consiste à impliquer les élèves - y compris les intimidateurs, car ils peuvent cacher des vulnérabilités - le groupe de classe, les enseignants, les parents, l'ensemble de la communauté, afin que chacun puisse voir ce qui se passe et réagir de manière appropriée et rapide.. Ce n'est qu'ainsi que les écoles et d'autres contextes agrégés pourront redevenir perçus par les jeunes comme des lieux sûrs.

Que pouvons-nous faire pour mettre fin Ă  l'intimidation?

Samedi 16 et dimanche 17 avril avec un don, il sera possible de contribuer au soutien de la Ligne d'écoute 1.96.96, libre et actif 24 heures sur 24, 365 jours par an, pour collecter des demandes d’aide, des questions et des plaintes d’enfants, d’adolescents et d’adultes. Tout le monde soutiendra la campagne "Fleurs bleues"né dans le but d'informer sur le sujet de l'intimidation, recevra une fleur livrée par les volontaires et les volontaires de SOS Le Telefono Azzurro, qui sera présent dans 2300 places italiennes. L'organisation à but non lucratif, qui a toujours été en première ligne en faveur des enfants et des adolescents, est plus active que jamais en matière de harcèlement par le biais de nombreuses campagnes de sensibilisation, de prévention et d'intervention dans les écoles et au-delà.

Aidez-nous à arrêter l'intimidation. Recherchez la place la plus proche de chez vous: appelez le numéro gratuit 800.090.335 ou visitez le site nonstiamozitti.azzurro.it

Campagne contre l'intimidation menée par l'agence A.Testa pour Telefono Azzurro

Spot réalisé par Avansguardi, en rapport avec la campagne #nonstiamozitti contre l'intimidation

Vidéo: Tammy joue un sacré tour aux Comiques