Comment éviter la régurgitation de l'enfant


Au cours des premiers mois, immédiatement après la tétée ou quelques heures plus tard, le bébé peut avoir un peu de régurgitation du lait; c'est un phénomène extrêmement courant chez l'enfant, qui peut être considéré comme physiologique, ça ne se dit pas...

Dans Cet Article:

introduction

Pendant i premiers mois, immédiatement après alimentation ou certains heures après, le bébé peut avoir un petite régurgitation de lait; c'est un phénomène extrêmement fréquent chez l'enfant, ce qui peut être considéré comme physiologique, quel ce n'est pas dit. Voici un guide très simple et pratique sur la façon d’éviter la régurgitation de l'enfant!

Les gaz dans l'estomac

Tous les nouveau-nés régurgitent plus ou moins pour éviter l'augmentation des gaz dans l'estomac due au type de régime. En fait, au cours des premiers mois de leur vie, les nourrissons ne sont que des liquides, pris soit par allaitement, soit au biberon, facilitant ainsi, par aspiration, l’introduction d’air et la distension de l’estomac. Il s’agit de l’ascension du produit alimentaire dans l’œsophage et, de là, dans la partie supérieure du tube digestif jusqu’à la bouche. Cela se produit parce que, lorsque la musculature de la sonde œsophagienne dans l'estomac est dépassée, une valve (cardias) ne peut pas empêcher les aliments de monter. Il apparaît plus souvent après la naissance, à cause de l’expulsion de la bulle d’air qui s’est formée dans le ventre et peut provoquer un reflux de lait, mais également lors du lavage du bébé.

Irritabilité et inconfort

Quand contacter le pédiatre, comment le prévenir? Si la régurgitation a lieu immédiatement après la prise du lait, si la quantité émise est faible et si votre trésor grandit régulièrement sans laisser de traces de souffrance, il n'y a aucune raison de vous inquiéter: dans quelques mois, la valve se fermera parfaitement ascension de la nourriture. Quand il provoque chez le nouveau-né, irritabilité et inconfort, on parle de reflux gastro-oesophagien. Comment l'empêcher? Gardez le bébé couché pendant la tétée, ne le jetez pas et ne le couchez pas après le repas. Si vous allaitez, maintenez le biberon à l’angle adéquat pour ne pas laisser l’air pénétrer dans le repas.

La position du lit

Évitez d’administrer d’autres liquides tels que la camomille, les tisanes et l’eau. S'ils sont fréquents, votre médecin peut vous conseiller des médicaments à base d'oméprazole et de ranitidine qui bloquent la formation d'une acidité dans l'estomac. Encore une recommandation: n'attendez pas trop quand vous avez faim, faites souvent de petites pauses pendant que vous le nourrissez, puis tenez-le dans vos bras et évitez de vous allonger sans roter. Si vous remarquez qu'il est difficile d'aspirer, vérifiez que le trou n'est pas trop petit et ne dormez jamais sur le ventre. On croyait autrefois que c'était la position la plus sûre pour dormir; les experts recommandent aujourd'hui de l'éviter. Placez-le sur votre ventre, ou mieux, sur le côté droit, en prenant soin de plier le bras sous votre poitrine.

Conseils

Quelques liens qui peuvent vous être utiles:

  • Comment comprendre si le nouveau-né ne digère pas le lait
  • Régurgitation du nouveau-né: causes et remèdes
  • Régurgitation du nouveau-né: des conseils sur ce qu'il faut faire

Vidéo: Le RGO (reflux gastro-oesophagien) - La Maison des Maternelles