Comment se comporter quand l'enfant vole?


Prendre possession d'objets appartenant à d'autres personnes est courant chez les enfants et le vol a une signification précise. Le psychologue explique quoi faire si l'enfant vole et comment intervenir pour éviter un comportement obsessionnel

Dans Cet Article:

Que faire si l'enfant vole

"Les concepts du mien et non du mien se développent très progressivement, parallèlement aux progrès qui conduisent l'enfant à l'acquisition de son individualité" A. Freud

Jusqu'au 6-7 ans la période dans laquelle commence la socialisation n'est pas très claire chez lui concept de "pas le mien". Alors que dans le premier cas, reprenant l'affirmation de Freud, sa perception de l'objet est purement égocentrique, après avoir passé cette phase et renoncé à son exclusivisme, il commence à concevoir la réalité d'une manière différente.

Le vol est un comportement très fréquent chez les enfants et correspond à environ 70% des comportements délinquants infantiles (Marcelli, Braconnier, 1997), mais s’il n’est pas forcément accidentel, l’enfant suivra la carrière du voleur. Vous pouvez commencer à la maison avec de petites choses qui vont des pièces de monnaie aux bonbons, en passant par les friandises, puis diriger l’attention sur le quartier, les camarades de classe avec le vol de livres ou d'objets désirés. En réalité, l’importance est couverte par le comportement plutôt que par l’objet lui-même qui n’est souvent pas très utile.

Quand le développement social se développe-t-il chez l'enfant?

Il peut également arriver que l'enfant cache soigneusement les biens volés afin de ne pas être découverts et à cause de l'angoisse omniprésente, ou les laisse identifiables de manière à ce qu'ils puissent être démasqués ou donnés au premier événement qui survient ou même les rompt. Les petits ne se sentent pas coupables, également parce que l'acte accompli naïvement et sans prise de conscience du bien, ne prendra que plus tard son sens véritable, alors même qu'il n'est pas perçu avec gravité, même par les adultes.

Pourquoi les enfants volent?

Au cours des premières années de la vie, l'enfant prend possession d'objets d'autres donc sans se rendre compte qu'ils ne lui appartiennent pas. Après seulement 6-7 ans, l'enfant est amené à ressentir le sentiment de culpabilité, même si cela ne se produit pas de manière générique. En fait, il ne ressent souvent aucune tension ni culpabilité et, une fois découvert, justifie son geste en le considérant comme un «emprunt» car l'idée du vol lui est refusée.

À l'adolescence, ces comportements sont davantage liés aux aspects de l'appartenance au groupe ou à un rite d'initiation à l'entrée dans les gangs du quartier qu'à une nécessité réelle. Et même dans ce cas, la signification présente un intérêt considérable. L'appel de l'enfant cela est tout à fait évident dans les situations de manque émotionnel et d'abandon et manifeste le besoin de se réapproprier l'affection maternelle: prendre possession d'un objet signifie pour lui reprendre un objet qui lui appartient. C'est son droit de recevoir l'attention et l'amour de sa mère et son revendication. Il est important de ne pas décevoir cette attente (Marcelli, Braconnier, 1997), car à long terme, s'il y avait une attitude persistante de punition et de suspicion à son égard, sa façon de faire pourrait devenir une réalité. comportement obsessionnel (kleptomanie) ou, au contraire, se sentir autorisé s'il se montre trop permissif à son égard, au point de devenir des complices.

Comment se comporter si l'enfant vole?

  • Pour Ă©viter que ce comportement puisse se transformer en pathologique, c'est bien "Face it" directement pour lui faire comprendre que de telles actions impliquent des consĂ©quences sociales et personnelles importantes et qu'il faut pour cela les Ă©viter.
  • Communiquer avec empathie est le fondement de toute relation.
  • De plus, c'est vrai ramener l'objet dans le lieu duquel elle a Ă©tĂ© soustraite, que ce soit un magasin, un ami ou un voisin afin de s'excuser personnellement sur ce qui est arrivĂ© en Ă©vitant d'humilier l'enfant devant les autres.
  • En conservant une certaine discrĂ©tion par rapport Ă  ce qui s'est passĂ©, il peut ĂŞtre aidĂ© Ă  dĂ©velopper un sens sain de culpabilitĂ© et se prendre en charge.

Le petit avec le vol, il manifeste un malaise intérieur et, pour cela, il est bon de prêter plus d’attention à lui pour comprendre ce qui s’est passé et quelle est la véritable motivation qui l’a conduit à faire un tel geste pour lui permettre de surmonter un moment d'impasse émotionnelle. La demande concerne principalement des aspects liés à relation parent-enfant Nous devrions donc travailler sur la communication et l'analyse des besoins. Si le comportement réitère naturellement, il est conseillé de contacter un psychologue.

Vidéo: 5 ENFANTS qui on VOLÉ UNE VOITURE ET QUI SE FINI MAL !