Comment aider un enfant à ne pas être jaloux des autres


Commençons tout de suite par dire qu’élever un enfant et l’éduquer au mieux est l’un des plus difficiles et en même temps un défi pour un parent ou un éducateur. L'un des moments les plus difficiles à surmonter est en fait...

Dans Cet Article:

introduction

Commençons immédiatement en disant que faire pousser un bébé et l'éduquer au mieux est l'un des plus difficiles et en même temps difficiles pour une entreprise mère ou pour un éducateur. En fait, l’un des moments les plus difficiles à surmonter est celui de la naissance frère, ou quand il faut gérer plus enfants au même moment. Dans ces cas, l’un des facteurs les plus "dangereux" qui entrave et rend difficile la cohabitation des enfants est la facteur de jalousie. Dans ce guide, je vais donc essayer de vous donner quelques conseils pour aider un enfant à ne pas être jaloux des autres.

nécessaire

  • amour
  • attentions
  • patience

Détecter le facteur déclenchant de la jalousie

La première chose à savoir est que de nombreuses situations peuvent déclencher la jalousie chez un enfant. L'une des plus courantes est certainement la naissance d'un premier petit frère. Depuis que l’enfant a reçu toute l’attention de ses parents, grands-parents et oncles depuis le début de sa vie jusqu’à la naissance de son petit frère, cela crée inévitablement une situation de jalousie en raison des attentions auxquelles ces mêmes personnes se trouvent confrontées. faire à ce dernier. Inévitablement, par conséquent, l’enfant se sent négligé et le sentiment de jalousie s’exprime de manière accablante, ce qui crée des malaises.

Évitez de garder l'enfant de côté

Pour contourner cette situation de jalousie, les parents, les grands-parents et les oncles, ainsi que tous ceux qui ont porté une attention particulière à l'enfant jusqu'à la naissance du petit frère, doivent continuer à garder ce type de comportement en évitant absolument de consacrer une attention particulière et exclusivement vers le "à naître". Evitez donc de garder l’enfant à l’écart ou de le traiter de manière plus détachée. L'enfant observera votre comportement avec beaucoup d'attention et souffrira énormément, déclenchant une attitude d'agression et d'arrogance à l'égard de toutes les personnes présentes, y compris le petit frère.

Faire participer l'enfant

Au lieu de cela, vous devrez être capable de diviser l'attention de manière égale sur l'un et l'autre enfant, rendant ainsi le premier-né responsable du petit frère. En fait, avant la naissance du petit frère, il est bon d’avoir préparé l’enfant à son arrivée. De cette façon, il comprendra qu'il est important, même dans la vie du nouveau venu. En même temps, l'enfant étant encore petit, vous n'aurez pas à lui faire de reproches s'il commet des erreurs pas trop graves. Il lui suffira simplement de lui parler calmement et avec amour.
De cette façon, vous pouvez essayer d'éduquer vos enfants à ne plus être jaloux, à la fois des autres enfants et des autres adultes, en les obligeant à vivre sans soucis.

Conseils

Ne jamais oublier:

  • L'important est de faire comprendre à l'enfant l'importance qu'il a au sein de votre noyau familial.
Quelques liens qui peuvent vous être utiles:
  • Comment gérer la jalousie pour le jeune frère
  • Comment gérer la jalousie chez les enfants
  • Comment faire face à la crise de jalousie chez les enfants

Vidéo: Séparation: je n'arrive pas à oublier mon ex, que faire ?