Comment aider un enfant à surmonter son anxiété de séparation


Habituellement, vers huit ou neuf mois, les nouveau-nés commencent à se rendre compte qu'ils ne font pas partie de leur mère et qu'ils peuvent être séparés d'elle. Dans ces moments, ils peuvent être capturés par une série de sensations complètement négatives,...

Dans Cet Article:

introduction

Habituellement, vers huit ou neuf mois la bébé ils commencent à se rendre compte qu'ils ne sont pas un tout un avec les leurs maman et cela peut être séparé d'elle. Dans ces moments, ils peuvent être captés par une série de sentiments totalement négatifs, résultant de la peur d'être abandonné ou de la peur que quelque chose de terrible puisse arriver à l'objet de leur amour ou à eux-mêmes. Dans ce simple ed guide complet nous allons vous en donner petite suggestion sur comment aider un bébé pour surmonter l'anxiété de séparation.

nécessaire

  • patience

La routine quotidienne

Tout d'abord, il est nécessaire d'essayer de comprendre d'où viennent les peurs et de nous demander s'il existe des problèmes au niveau de la famille susceptibles d'encourager ce type d'attitude. Certains changements intervenant dans la routine quotidienne, tels que la naissance d'un petit frère ou d'une petite soeur, mais également le début de l'asile, peuvent grandement affecter le comportement de l'enfant et son état d'esprit. L'important est que les parents ne paniquent pas et vivent ce moment comme une phase normale, à considérer comme un passage.

Le point de référence temporel

L’habitude d’être avec les autres s’apprend dès les premiers mois de la vie de l’enfant. Pour cette raison, nous pouvons dire qu'il est très important de s'habituer à être en compagnie de grands-parents ou d'autres membres de la famille, même pour de courtes périodes de la journée. Lorsqu'il est nécessaire de s'éloigner de vos enfants, il est absolument déconseillé de se retirer dès l'instant où il est distrait ou renvoyé. Au lieu de cela, c'est une bonne règle de lui parler, de lui donner un repère temporel tel que "je reviendrai après ta sieste". De plus, il est conseillé de ne pas s'attarder au moment de dire bonjour et surtout de ne pas revenir si vous l'entendez pleurer. Si un adulte se comporte de cette façon, votre enfant apprendra que pleurer le ramènera et que tout sera plus difficile à l'avenir. Si les parents adoptent des comportements déterminés et affectueux, les enfants surmonteront avec leur aide toutes les craintes d'ici quelques mois.

L'objet transactionnel

Jouer au coucou peut sembler extrêmement banal, mais il s’agit d’une activité très importante car elle enseigne et montre que même lorsque vous ne voyez pas votre parent, il n’est pas parti. Ce type de jeu peut être pratiqué à un âge précoce et est très amusant pour les enfants. Nous vous recommandons donc d'utiliser un objet comme substitut. Lorsque vous avez besoin de vous éloigner de vos enfants, vous pouvez laisser un ours en peluche, une poupée, le jeu préféré ou tout simplement leur sucette. Il s’appelle objet transactionnel et devient un véritable substitut de la mère quand elle n’est pas avec lui. Fondamentalement, sa fonction est de faire en sorte que l’enfant se sente en sécurité et dans un état de tranquillité.

Conseils

Ne jamais oublier:

  • ne le vivez pas comme un problème... c'est une phase normale!
Quelques liens qui peuvent vous être utiles:
  • Comment gérer l'anxiété de séparation

Vidéo: L' ANGOISSE de SEPARATION chez l'enfant, comment l'aider à la surmonter ?