Comment reprocher aux enfants sans traumatisme


Combien de fois votre enfant a-t-il eu une crise de colère, criant à haute voix, se cognant les pieds ou même roulant sur le sol? Combien de fois avons-nous essayé, avec de bonnes manières, de le calmer sans y parvenir? Et combien de fois...

Dans Cet Article:

introduction

Combien de fois est-il arriv√© que le tien? b√©b√© Est-ce que les caprices, crier fort, cogner ses pieds ou m√™me se rouler sur le sol? Combien de fois avons-nous essay√©, en utilisant le bonnes mani√®res, le calmer sans y arriver? Et combien de fois avons-nous √©t√© sur le point de le perdre patience au point de lui donner une belle "gifle"? Combien de fois l'avons-nous fait puis regrett√©? Il est vraiment tr√®s difficile de comprendre quel est le meilleure fa√ßon se comporter dans ces situations. Quelqu'un dit que je enfants devrait toujours √™tre pris avec le "bon" et sans raison "touch√©", il y a ceux qui disent qu'une "gifle" aide parfois √† amener un enfant √† ne pas se comporter plus dans un moyen s√Ľr. la √©tudes √† ce sujet sont vraiment nombreux et dans les prochaines √©tapes de ce guide, nous essaierons de mieux comprendre comment il serait appropri√© de se comporter et de r√©primander un enfant dans ces situations sans g√©n√©rer de "traumatisme" dans notre petit.

Tout d'abord, la première chose à garder à l'esprit est la nécessité d'essayer de parler beaucoup avec votre enfant. Passez beaucoup de temps avec lui et essayez de comprendre quelle est sa vision du monde et d'essayer de parvenir à une médiation (si vous faites cela, vous obtiendrez ceci) qui soit enrichissant pour entrabi. Enseigne à l’enfant à accepter ses limites, à respecter ses besoins mais aussi ceux des autres. Il est très important de lui faire comprendre pourquoi son comportement est erroné et de montrer à l'enfant pourquoi un certain geste ne peut être accepté.

Donnez √† l'enfant une petite punition, telle que la privation de quelque chose qu'il aime particuli√®rement, mais essayez de lui faire comprendre les raisons de cette disposition et qu'il existe des limites comportementales √† ne pas d√©passer. Il est essentiel que les enfants comprennent que dans la vie relationnelle, il est n√©cessaire de faire des sacrifices pour obtenir des r√©sultats. √Ä ce stade de la r√©primande, l‚Äôenfant doit r√©fl√©chir, il est donc important de mettre de c√īt√© le sujet et en particulier la s√©v√©rit√© avec laquelle vous parlez.

Il enseigne √† l'enfant la valeur de l'autorit√©, la capacit√© de savoir imposer avec respect mutuel. Et il n'y a pas de meilleur moyen de lui apprendre que de lui donner le bon exemple pour que l'enfant sache que vous, en tant que parent autoritaire, jamais autoritaire, √™tes capable, et que le dialogue sait aussi vous imposer. Ceci est important non seulement pour vous faire respecter, mais surtout pour l'√©ducation de l'enfant, qui apprendra une le√ßon importante de la vie. Il est important de lui faire comprendre qu'il est un bon enfant, qu'il a encore beaucoup de qualit√©s et que nous avons confiance en lui et l'estime de soi. Un rem√®de consiste √©galement √† insister jusqu'√† ce que l'enfant soit conscient de son erreur. Vous devez ensuite pr√©senter vos excuses avec conviction, mais vous √™tes pr√™t √† vous excuser pour les mani√®res abruptes ou au cas o√Ļ l'erreur ne serait pas l'enfant.

Conseils

Quelques liens qui peuvent vous être utiles:

  • Maman: psychologie

Vidéo: Kids Free, ne pas vouloir d'enfants ! - Je t'aime etc