Je vais vous raconter un conte de fée: l'histoire de l'ours du magnifique château


Aussi cette semaine, behappyfamily et "Je vais vous raconter un conte de fées" vous proposent une nouvelle histoire. Parmi ceux des utilisateurs a été choisi "L'histoire de l'ours du beau château" de Rosa Rita Formica

Dans Cet Article: Je vais vous raconter un conte de fée et Planète mère poursuivre la collaboration pour donner de la visibilité aux histoires écrites par les utilisateurs de ce site magnifique dédié au monde magique de contes de fées. Le conte de fées choisi cette semaine par la rédaction de Je vais vous raconter un conte de fée è "L'histoire de l'ours du magnifique château" de Rosa Rita Formica.
LIRE AUSSI: Je vais vous raconter un conte de fées: "Il porcospino monello"
Conte de fées dédié à ceux qui croient que le courage d’être fragile est le seul moyen d’être fort.

la ours ils sont velus, seuls et ont toujours l'air boudeur. L'ours de mon histoire n'était pas comme ça. Il semblait né pour faire partie de la population, il savait comment organiser des rassemblements sur la place du petit village de montagne où il habitait. Tout le monde l'a écouté avec joie et s'est poussé à se mettre devant sa boîte pour entendre ses paroles. Il était un ours sage, et il avait tellement à raconter de la vie. Des voyages en mer, des découvertes étonnantes, des batailles difficiles, des amours débordantes et de nombreuses leçons qu’il avait également apprises avec souffrance. Il a donné des sourires et de la sérénité à ceux qui l'approchent. Il portait un pantalon de velours clair et des bretelles rayées de toutes les couleurs. Il a vécu dans une forteresse, la forteresse du Bel Castello, alors tout le monde l'appelait "L'ours du beau château". Sa maison avait une belle tour avec des flèches de marbre blanc et il la partagea avec son ami, un loup fatigué, affaibli mais avec un cœur enrichi par tant d’aventures.
Mais les ours ne vivent-ils pas seuls?
Oui, mais l'ours que je vous disais n'aimait pas la solitude. En cela, il a également été distingué des autres essais. La louve était très assidue et soucieuse de faire plaisir à son ami ours amical qui s'asseyait affamé à la table. Il les préparait tous les jours, des plats délicieux, des vêtements parfumés à la lavande, le feu toujours allumé. L'ours du beau château a aimé la chaleur qui venait d'une affection sincère. La louve avait un manteau sombre, était mince, grande et toujours habillée avec soin. Les lunettes sur son nez long et pointu, il s'assit dans la salle des ordinateurs et aida l'ours, son ami, dans chaque tâche. Mais un jour, il s'est passé ce qui se passe toujours (et heureusement, car les histoires seraient autrement monotones), ou quelque chose d'inattendu s'est passé.
LIRE AUSSI: Je vais vous raconter un conte de fée: "L'amour pour soi-même"
Oui, l'inattendu.
Vous devez savoir que notre ami il aimait beaucoup le miel, la mélasse. Dans ce pays et dans les environs, par un sortilège étrange, les abeilles ne les produisent plus. On disait que le magicien Baluf, interprétant les constellations du ciel, avait vu passer avec son télescope une sorcière très en colère. Elle avait décidé, par dépit, d’enlever la douceur de cette production. Donc, pas de miel. L'ours a vécu tranquillement, il a dit qu'il n'avait ni besoins ni désirs: il était sage. Les sages n'en ont pas... parce que leur père et leur mère lui avaient appris cela. Cependant, en secret, parfois, il rêvait de manger un peu de miel et le lui répandait au visage, peut-être même à ses oreilles. Il a imaginé plonger dans le liquide jaune, nager du matin au soir et peut-être rester à flot avec son gros gilet de sauvetage !!! "Euh... chérie !!!" Et il se lécha le visage en fermant les yeux. Il a caché ce désir à tout le monde parce qu'il en avait un peu honte. Son point faible. Mais qui n'en a pas? Même les monstres en ont... les points faibles. Vous les petits que vous écoutez, avez-vous les points faibles?
LIRE AUSSI: Je vais vous raconter un conte de fée: "Entre la poussière... et le ciel"
Je pense que oui, je les ai aussi je raconte cette histoire !!! Un jour, Ognisanti, quand les citrouilles et les bougies sont allumées dans les maisons et mangent des châtaignes à volonté, sur le toit du château du beau château arrêté un hibou. Portant la pleine lune, il remplit la nuit de présages mélancoliques. L'ours qui n'avait pas pu dormir depuis des jours parce que l'envie de miel s'était amplifiée, a ouvert la fenêtre en bois et a hurlé, comme il ne l'avait pas fait depuis un certain temps, à cet oiseau nocturne. "Allez viaaaaaaa uccellaccio !!! Bastaaaa... !!!" "Pourquoi le prends-tu autant? Pourquoi dis-tu bastaaaa !!!! ????" demanda le hibou "Je suis si beau, mais troublant, j'ai de grands yeux qui regardent la nuit des hommes et peuvent voir des choses invisibles pour la plupart, mais mon vers est strident." Parfois, ça fait peur! Je cache aussi le monde avec cette voix laide! Il y a des choses que nous n'aimons pas chez nous et qui nous font nous sentir fragiles mais fortes à la fois ". En disant cela, il s’approcha de lui avec un vol léger et ajouta: " Parlez aux autres de votre amour pour le miel... les autres comprendront, ils vous parleront de leurs rêves et vous emmèneront en grande quantité " Cela dit, la chouette qui battait des cils avec ses yeux étoilés s’envolait dans les bois. On sait depuis toujours que les hiboux veillent sur la nuit du monde. Ils ont les yeux ouverts et grands ouverts dans le noir.
L'ours a compris la leçon. Il a fermé la fenêtre et cette nuit-là, finalement, il a dormi. Il rêvait d'écouter, d'être sage, mais aussi de parler de sa passion secrète à ceux qui l'avaient approché dans le village, et d'imaginer à ceux avides de douceur qu'il aurait pu rencontrer. C'était ça. Le miel est revenu à la forteresse du beau château. Tout le monde est devenu très gentil et sage. Oui, parce que la sagesse de la vie contient la douceur d'une fragilité, seulement ceci est humain et non seulement entendu mais appliqué par tout le monde.

Bear-et-miel


Je me demande si l'ours vit toujours avec son amie Lupa, je pense... J'espère seulement qu'elle a un gros pot de miel à côté d'elle et qu'elle aime le manger et le partager avec tous les animaux des bois. Je pense que oui, parce que je suis son ami, je ne suis qu'un hibou de la nuit

Vidéo: Histoire princesse Méline (Grimm)