Les petits commencent à parler: est-il correct de les corriger s’ils se trompent?


Les enfants commencent à parler et font conjointement des mots et des verbes faux. Ils sont drôles et très doux, mais la question est: est-il correct de les corriger? Le pédagogiste répond.

Dans Cet Article:

Corriger les enfants quand ils parlent?

Nos chiots sont drôles quand ils commencent à comprendre les règles de la grammaire italienne! (2/4 ans).
Surtout quand ils essaient les premières approches avec le consecutio temporum ou avec conditionnel et subjonctif!
Ils sont drôles et ils vous font sourire mais... .refine-les ou pas? La pédagogie dit qu'ils devraient être corrigés mais le pédagogiste, cette fois-ci, pour aller à la rencontre de la mère qui ne veut pas corriger les erreurs de Matthieu, a développé un programme souple que l'on souhaite partager sur le blog.
Nous supposons que nous devons parlez toujours de manière appropriée aux enfants et n'utilisez pas la langue qu'ils adoptent: bref, l'eau ne s'appelle pas bumba, le chien ne s'appelle pas babau, nous continuerons à appeler les choses par leur nom: eau, chien... même s'ils diront bumba et babau.

Quelle pédagogie dit

Il serait bon et juste de corriger les phrases prononcées de manière erronée En fait, les enfants apprennent les règles de la grammaire en écoutant les adultes parler correctement et en soulignant certaines de leurs erreurs, ce qui les amène à les corriger rapidement. La répétition continue de la phrase plusieurs fois de manière correcte renforce l’apprentissage des langues.

Les premiers mots de l'enfant

Parce que je ne suis pas d'accord

Les bébés commencent à comprendre les règles grammaticales. Nous leur donnons le temps de les métaboliser et de les intérioriser, sans être là pour faire les maîtres.

Conseil pour une méthode douce

Parler, parler, parler! même si l'enfant n'est pas un bavard, parlez de ce qui lui arrive, encouragez-le à vous raconter ce qu'il a fait à l'école (sans s'arrêter à son inévitable "rien") ne finissez pas ses phrases et laissez le temps de se trouver les mots il leur manque! De toute évidence le féliciter et lui donner de l'importance en disant avec enthousiasme: "vraiment? Mais c'est fabuleux!" Et puis qu'est-ce qui s'est passé ??? !! "

Faites le commentaire!

Découpez 10 minutes chaque jour pour observer votre enfant et décrivez-le à haute voix. Cet "exercice" vous enseignera l’art de l’observation et, en même temps, donnera à l’enfant l’opportunité d’apprendre de nouveaux mots tout en s’amusant (Matteo éclate de rire lorsque je fais la vidéo de ses jeux... exemple: "voici Matteo dans les pieds sur le bras du canapé qui est sur le point de se lancer dans un carpiato à triple saut, ça le fait et... reste miraculeusement indemne! remarquez la perfection du vol d'un ange, et la fermeté avec laquelle vous vous êtes concentré! il sera un grand plongeur! ")

Lire!

Lire beaucoup et souvent, vous apprendrez à votre chiot aime lire! pour l'encourager à parler, demandez-lui de faire un bref résumé pour voir si et ce qu'il a compris!

Joignez-vous Ă  l'excitation!

Nous avons souvent tendance à apaiser les larmes de nos enfants sans comprendre parce qu'ils pleurent... sauf en cas de danger grave et sérieux, demandez à votre enfant la raison de ses pleurs, laissez-le en parler avec sérénité. Même quand il est heureux, laissez-le décrire ce qu'il ressent.

Le ménage!

Si nous préparons un gâteau, nettoyons la salle de bain, remettez-le en ordre, racontons à notre petite chose ce que nous faisons et pourquoi. De cette façon, nous l'impliquerons, mais nous lui donnerons l'occasion d'écouter et de répéter des mots toujours nouveaux et différents.

Vidéo: