Perdre l'enfant au sixième mois: lettre d'une mère


La lettre d'une mère qui a perdu son bébé au sixième mois de grossesse

Dans Cet Article:

L'histoire et la lettre d'une mère qui a connu l'une des plus grandes douleurs: celle de perdre un bébé dans votre ventre (LIRE) au sixième mois de grossesse.
LIRE AUSSI: Recherche: Provoque une fausse couche et une douleur du fœtus
Je suis un ma mère de 26 ans, je m'appelle Catia et je suis de Naples. J'étais privée de l'espoir de connaître mon bébé, ce petit vêtement que je portais sixième mois de grossesse (READ). Ci-dessous je vous apporterai la lettre que je lui ai écrite:
REGARDEZ LA GALERIE: Le fœtus dans les neuf mois
L'écriture m'aide à comprendre à quel point vous êtes important pour moi, même maintenant que vous êtes parti... Je ne pensais pas pouvoir aimer autant quelqu'un que vous ne connaissez pas, que vous n'avez jamais vu et que vous n'avez pas vu directement jamais touché... Et pourtant, au cours des six mois que vous avez passés en moi, chaque jour, je vous caressais, même à travers un simple geste sur le ventre, ce ventre qui grossissait chaque jour davantage. balayage, chacun de vos progrès, en partant d'un petit point pour vous voir dans le structural, si petit que tu as porté la petite main à la bouche... moments que je n'oublierai jamais... Être encore maman m'a rempli de joie trois mois manquaient à notre réunion mais j'ai déjà Je me demandais comment tu étais (LIRE), si vous aviez ressemblé à votre petit frère, si vous aviez eu son personnage... Puis ce mauvais jour la nouvelle... gynécologue, ses yeux aigris: "Je suis désolé il n'y a plus de battement, son coeur s'est arrêté"et à ce moment la mienne a aussi perdu sa fréquence et une partie de lui est partie avec toi...
LIRE AUSSI: Lily Allen: fausse couche au sixième mois
Le lendemain après avoir tout souffert: le douleur de l'accouchement (LIRE) sans la joie de pouvoir t'embrasser, parfois la vie nous met face à des situations difficiles... pour sentir les yeux des gens, les mots habituels de réconfort que tu ne voudrais pas entendre, l'amertume qui se forme dans le cœur, une amertume ça ne s'effacera plus jamais. Et puis regarde à l'intérieur, regarde ton petit frère, l'amour de ton père m'a donné la la force de se lever, de se battre et de revenir à la vie. Cher mon amour, maman sourit, joue des blagues, mais ne vous a pas oublié, vous resterez un élément important de ma vie, vous me conduirez du froid dans des moments de découragement,tu seras mon ange, le plus beau... et c'est juste en regardant le celo que je pense à toi et j'imagine la plus belle star... ce n'est pas un au revoir mais un simple au revoir... je t'aimerai pour toujours mon petit chrétien... ta maman
LIRE AUSSI: Une fausse couche... combien de douleur!
Je voulais publier ma lettre pour tous les gens comme moi ils ont vécu cette expérience... Et pour lui dire que tu n'es pas obligé ne jamais abandonner face à la douleur et lutter de toutes ses forces!
Catia

Vidéo: un enfants perdu qui retrouve sa mere biologique Mais.....