Maternité: la révolution des numéros de TVA


Voici comment les règles et les droits en matière de maternité et de TVA changent

Dans Cet Article:

Maternité et numéro de TVA

Il y a une vraie révolution pour les femmes qui attendent un enfant ou qui viennent de devenir mères et qui sont titulaires d'un numéro de TVA. En fait, enfin, les règles pour la Maternité et numéro de TVA en termes de compensation et surtout de repos et de congé. Voyons en détail.

Le Sénat de la République donnera son accord, après presque trois ans de discussions et de reports, au soi-disant Jobs Act des travailleurs indépendants, un statut des numéros de TVA qui régit les procédures de congé de maternité pour les travailleuses indépendantes.

Commençons par un fait: en Italie, il existe une véritable armée de pigistes. Environ deux millions et demi de travailleurs ne voient souvent pas leurs droits en matière de maladie, mais aussi congé de maternité pendant et après la naissance.

Pour combler cette lacune et donner des droits égaux à cette population de travailleurs italiens et italiens, une disposition de la réforme de la loi sur l'emploi qui garantit la possibilité aux mère travailleuse autonome, prendre un congé et bénéficier de protections pendant la grossesse et les premières années de la vie de l’enfant.

De quoi s'agit-il spécifiquement?

  • la travailleur indépendant il pourra travailler e facture pendant la grossesse;
  • sera capable de percevoir laallocation de maternité partir en congé pour cinq mois et aura droit à un congé parental de six mois au cours des trois premières années de la vie de l'enfant;
  • peut convenir avec le client le remplacement dans son poste avec une personne de confiance qui possède des qualifications professionnelles;
  • les travailleuses indépendantes inscrites à la gestion séparée INPS peuvent recevoir lallocation de maternité tout en continuant à travailler puis en facturant;
  • en cas d’accident ou de maladie, la relation de travail avec le client peut être suspendue pour une période maximale de cinq mois.

Congé de maternité pour professionnelles indépendantes

Comme nous l'avons dit les femmes qui jouent un travail indépendant et sont titulaires du numéro de TVA et enregistrés dans le compte distinct peuvent profiter cinq mois de congé de maternité et un congé parental de six mois être dépensé dans le premier trois ans de la vie de bébé, et ce droit est également étendu aux ancêtres.

C’est une nouvelle très importante car jusqu’à présent le droit de pouvoir continue à travailler Par ailleurs, le congé de maternité n’était garanti qu’aux commerçants artisanaux et aux professionnels indépendants inscrits sur les registres professionnels, tandis que tous les autres étaient obligés de cesser de travailler et donc de facturer.

De cette manière, enfin, la maternité de cinq mois deviendra obligatoire et un droit pour toutes les mères qui travaillent sans distinction.

Ils auront également le droit deallocation de maternité, équivalant à 80% des cinq douzièmes du revenu reçu et déclaré aux fins de l’impôt au cours de la deuxième année précédant l’année de la demande.

Le congé parental prévoit une indemnité égale à 30% du salaire.

Les avantages du congé de paternité

La loi sur l'emploi des travailleurs indépendants

Mais dans le Jobs Act, nous trouvons aussi beaucoup de nouvelles qui concernent le monde du travail pour les pigistes. Par exemple:

  • sera protégé et reconnu droit de se déconnecterdonc aux temps de repos du travailleur;
  • les honoraires et les clauses seront les mêmes que ceux des travailleurs de l'entreprise ayant les mêmes tâches;
  • les factures doivent être payées au plus tard 60 jours;
  • le travailleur qui est contraint de suspendre sa relation de collaboration pendant plus de 60 jours sera en mesure de arrêter le paiement des contributions et les primes d'assurance pour une période maximale de deux ans. Dans ce cas, la période de cotisation ne sera pas perdue car le travailleur indépendant pourra alors demander le paiement des cotisations non versées à la fin de la maladie ou racheter les années de non-paiement;
  • la frais déductibles pour l'orientation et la mise à jour professionnelle peuvent être déduits jusqu'à 5 mille et 10 mille euros.
  • les dépenses engagées par l'employeur pour effectuer une tâche n'affecteront pas le revenu du travailleur indépendant.

La disposition législative qui protège les droits des travailleurs indépendants est composée de 22 articles et a été rédigée par Maurizio Del Conte, professeur de droit du travail à l'Université Bocconi de Milan et président de l'Agence nationale pour la politique active du travail.

Il s'agit de changements importants et, à certains égards, sur le fond des millions de travailleurs munis de numéros de TVA qui, dans de nombreux cas, en Italie, ont fait de la profession libre non pas un choix mais une obligation.

Vidéo: L'heure bleue | Mardi 21h