Le bouchon de mucus: qu'est-ce que c'est et combien manque-t-il quand on le perd


Lorsque le moment du travail approche, la dilatation commence et le bouchon muqueux est expulsé. Mais quel est le bouchon muqueux et comment faire face à la perte du bouchon muqueux

Dans Cet Article:

Casquette muqueuse

Il existe un événement qui peut nous aider à comprendre si le travail est proche. un événement dont on parle souvent mais qui est moins connu: perte du bouchon muqueux. Nous essayons de comprendre ensemble ce que c'est, comment le reconnaître et comment se comporter quand on le perd.

Le bouchon muqueux, c'est quoi?

Le bouchon muqueux est une véritable concentration de mucus cervical "condensé", une substance gélatineuse ayant pour but de protéger la cavité utérine stérile, contenant le bébé, de la prolifération de bactéries ou de champignons. C'est essentiellement le nôtre protection naturelle contre les infections utérines ce serait très dangereux pour la grossesse et pour l'enfant lui-même. En effet, l’infection peut provoquer une naissance prématurée, des complications pour l’enfant mais aussi pour la mère.

Vidéo, perte du bouchon muqueux. Combien manque-t-il à la livraison?

Quand est-il formé et pourquoi?

La formation du bouchon muqueux a déjà lieu au début de la grossesse, sous la pression hormonale, les glandes du col de l’utérus (celles qui produisent normalement le mucus même en l’absence de grossesse) sont stimulées pour produire un mucus plus épais et plus gélatineux qui disparaît lentement "boucher" physiquement le canal cervical, en isolant la cavité utérine. Il s'agit certainement d'un processus progressif mais plutôt précoce, précisément parce qu'il est important de protéger la cavité utérine stérile dès les premiers stades de la grossesse.

La formation de la casquette n'est pas un processus que nous pouvons percevoir de l'extérieur, par exemple avec des pertes particulières (pour d'autres types de grossesse). Ces lourdes pertes qui peuvent survenir pendant la grossesse sont en réalité produites par les parois vaginales, donc pas par le col.

Comment l'utérus change pendant la grossesse

Perte du bouchon muqueux, comment le reconnaissez-vous?

Nous arrivons au point crucial, à savoir comment est-ce que je reconnais que ce que j'ai perdu est le bouchon muqueux? Je peux vous dire que, au cours de nombreuses années d’expérience, je n’ai jamais eu de mère qui ne l’ait pas reconnue. Et la raison est très simple: c'est vraiment très différent de toutes les autres pertes que vous avez pu avoir subies, même celles causées par une infection à Candida.

Je vous donne quelques exemples pratiques. Les pertes les plus solides que vous ayez connues sont celles dues à des infections par différentes bactéries / champignons, généralement crémeuses, de couleurs variées mais opaques. Le bouchon muqueux non, il est solide, certes, mais il est gélatineux et tend à être transparent. Au contraire, les pertes normales qui peuvent survenir pendant la grossesse sont liquides, parfois même au point de poser la question de savoir s’il s’agit ou non de liquide amniotique.

Pour vous donner plus d'indications, je peux dire que cela ressemble à un petit tas de gelée transparente / blanchâtre, que vous êtes soudain dans le feuillet quand nous sommes plus ou moins proches du moment de la livraison.

Expulsion du bouchon muqueux quand s'inquiéter?

Une fois le bouchon muqueux perdu, il vous suffit de l'observer ou de demander de l'aide à celles qui vous suivent pendant la grossesse. Si tu es enceinte (après 37 semaines) En réalité, il n’ya pas de problèmes majeurs et le seul signe d’alarme peut être la présence réelle de sang en quantité dans le mucus ou qui sort immédiatement après la perte du capuchon. Dans ce cas, il est important que vous vous présentiez à l'urgence. Si vous n'êtes pas enceinte, alors avant la 37ème semaine, quelles que soient la couleur, la consistance et indépendamment de la présence ou non de sang, contactez celles qui suivent pendant la grossesse. Il faudra en effet comprendre pourquoi le mécanisme du travail a été déclenché et si nécessaire, procéder à une hospitalisation pour tenter de l'arrêter et de mener la grossesse aussi près que possible de son terme.

Perte du bouchon muqueux, combien manque-t-il en couches?

Nous arrivons au point crucial, ce qui intéresse réellement plus les mères, à savoir, une fois la casquette perdue, combien manque-t-il en couches? Comme c'est souvent le cas pour les phénomènes liés au travail et à l'accouchement, on ne le sait pas en réalité. C'est-à-dire que nous ne pouvons pas prévoir à partir de quel point vont commencer les contractions des prodromes du travail (les premières contractions, les irrégulières qui nous disent que nous sommes proches du travail et de l'accouchement).

J'ai des expériences très différentes sur le sujet et varient d'une personne à l'autre, c'est-à-dire que même lors de grossesses ultérieures, cela peut changer. Ils peuvent durer 3 heures à 3 jours mais aussi 2 semaines. Nous savons sûrement qu'avec la perte de la muqueuse, quelque chose a commencé à changer et ne manque certainement pas un mois. Disons qu'en moyenne, après un maximum de 7 jours, les contractions du travail commencent avec mon expérience.

La perte du bouchon est en fait le premier phénomène (que nous considérons comme un phénomène passif, dû à d’autres modifications corporelles) qui nous dit que nous avons atteint la fin. C’est certainement ce que les professionnels nous disent, mais aussi aux mères qui, sauf si elles se trouvent dans des situations particulières, doivent seulement penser qu’elles verront leur bébé très tôt après le très long cours de la grossesse. Je recommande quand même une chose, si vous avez des doutes sur les caractéristiques du bouchon muqueux et si vous le perdez avant la fin de la grossesse, parler à ceux qui vous suivent pendant la grossesse et / ou les premiers secours afin que vous puissiez agir suffisamment de temps pour assurer la sécurité et le bien-être de maman et de bébé.

Casquette muqueuse, couleur

Nous ne pouvons voir la couleur de la muqueuse que lorsque, après le travail, nous nous trouvons une substance gélatineuse blanche opaque ou transparente sur la culotte. On ne peut pas voir le bouchon muqueux lors, par exemple, d'une visite normale, car "inséré" dans le cou de l'utérus, il est complètement invisible. Variations de couleur de la muqueuse peut être due à la composition différente des substances qui y sont contenues, mais ne change jamais radicalement. Cependant, il est possible qu'il y en ait traces de sang, en raison de la rupture des petits vaisseaux sanguins du col de l'utérus qui se produit lors du début du phénomène de transformation du travail, en particulier de la formation du sac à chorus amnium ou de la partie du "sac" contenant le liquide amniotique qui sépare la tête du bébé du cou de l'utérus et que, dans la plupart des cas, il tombe en panne provoquant la soi-disant "rupture des eaux". Nous pouvons donc dire avec tranquillité que si vous voyiez des traces rose-rouge mélangées à la substance gélatineuse qui constitue le bouchon muqueux, vous ne devez pas vous inquiéter, il s'agit d'une condition physiologique.

Présence de sang dans le bouchon muqueux

La présence de grandes quantités de sang rouge vif ou rouge foncé s'échappant du canal cervical et que nous nous retrouvons sur le bordereau doit déclencher une sonnette d'alarme. Comme nous l'avons dit précédemment, si la quantité de sang est quantifiable car peu de traces nous ne devrions pas nous inquiéter, cela fait partie de la physiologie des phénomènes qui précèdent le travail, mais si la quantité est plus grande, cela pourrait être dû à des causes peu agréables, donnons quelques exemples un détachement du placenta également minime, la rupture d'un vase placentaire un peu plus gros qui provoque une hémorragie... etc. etc. En bref, tout cela pour souligner que le moment où vous voyez le sang d'une intensité comparable au troisième-quatrième jour du cycle il est important d'aller à la salle d'urgence pour comprendre ce qui se passe. Une fois que les contrôles nécessaires ont été effectués (il s'agit généralement d'une échographie pour observer le positionnement du placenta et la santé du bébé), s'il n'y a pas d'éléments particuliers qui alarment les médecins, vous pouvez rentrer chez vous et attendre le développement du bébé. travail.

Vidéo: Glaires dans la gorge: comment s'en débarrasser ? - Le Magazine de la santé