Pas de fonds pour les orphelines des féminicides


Un amendement a été rejeté qui voulait créer un fonds pour aider les familles qui accueillent les orphelins des fémicides

Dans Cet Article:

Fonds pour les orphelins des fémicides

De 2000 à 2014 en Italie, il y a eu 1600 nouveaux cas d'orphelins qui ont perdu leur mère parce qu'ils ont été tués par leur père, qui s'est ensuite retrouvé en prison ou s'est suicidé. Mineurs qui se sont retrouvés soudainement seuls, privés de leurs affections les plus importantes et qui ont subi le traumatisme de voir leur mère se faire tuer par leur père, tout en étant confiés à d'autres familles et à un déménagement.

Eh bien, il y a quelques jours Commission du budget de la chambre a rejeté l'amendement présenté par le vice-président de la Chambre, Mara Carfagna, qui prévoyait la financement d'un fonds de dix millions d'euros à allouer aux familles d'accueil des orphelins de fémicide. Cela aurait été une aide importante pour ces parents qui ont soudainement accueilli l'enfant orphelin dans leur famille et qui, dans de nombreux cas, vivent dans des conditions économiques difficiles.

Il s’agissait d’argent qui serait récupéré en coupant dépenses non productivesdonc sans demander des contributions supplémentaires des citoyens et qui auraient pu aider et soutenir les orphelines des féminicides et les familles qui en prennent soin. En bref, comme expliqué par l'hon. Carfagna au bord de la récente présentation de la campagne # nonènormalechesianormale, aurait été un acte légitime et important pour compléter et renforcer "cette voie de civilisation et de conscience qui nous a amenés à approuver la loi sur le féminicide puis celle sur la protection des orphelins ".

Halte Ă  la violence Ă  l'Ă©gard des femmes

En fait, la décision de rejeter cet amendement a été prise à l'improviste et elle était décidément inattendue: Carfagna et le partisans de la disposition, ainsi que le familles et le associations impliqués, ils étaient certains que cet amendement aurait satisfait à un consensus croisé, considérant l'attention croissante portée à la lutte contre la violence à l'égard des femmes et les féminicides. Ce n’était donc pas le cas et la réaction de l’hon. Carfagna était très difficile. Dans une note de presse, il écrivait:

Movement 5 stars et Lega ont trouvé de l’argent pour tout: massages relaxants et soins de beauté dans les hôtels, permettre aux touristes de faire des emplettes avec 15 000 euros en espèces et rendre moins chère la bière produite dans les brasseries artisanales. Ils promettent de gagner de l'argent avec le revenu de la citoyenneté, ils prennent "navigateur", mais ils n'ont pas réussi à lever 10 millions d'euros pour les familles qui prennent soin des orphelins du féminicide, des milliers de filles et d'enfants qui ont souvent assisté au meurtre de la mère par le père. Il est regrettable que cela trahisse tous les engagements publics pris par les partis majoritaires. Avec le rejet, ce soir, de l'amendement que nous avons présenté au Comité du budget, il règne un climat désastreux qui, sur ces questions sensibles, a toujours été bipartite, à l'écoute et aux confrontations concrètes. C'est un bâtard

L 'indignation de la part de l’opinion publique et des associations de familles des victimes du féminicide, il n’a pas été retardé et a envahi la toile.

Que répond le gouvernement?

Quel fonds existe déjà et pour le triennium 2018-20120 il a été porté à 7,5 millions d'euros. En outre, en réponse à l'honorable Carfagna, Matteo Salvini a déclaré que "le Sénat sera en mesure d'améliorer une manœuvre déjà positive".

La réaction des familles

Stefania Mattioli de Rebel Network, dont la fille Claudia a été tuée et aujourd'hui ses petites-filles grandissent seules, a déclaré que

il n'y a pas encore d'outils bureaucratiques pour puiser dans les maigres 3 millions alloués par le gouvernement précédent et l'actuel semble être beaucoup plus impliqué dans des slogans que dans des mesures concrètes. Ce que je sais de la peau de ma fille et de ma fille Claudia, victime d’un fémicide, c’est que le bavardage n’aide personne.

Vidéo: