Pemphigoïde gestationnel, symptômes et remèdes


La pemphigoïde gestationnelle est une maladie de la peau plutôt rare qui se caractérise par un érythème et de fortes démangeaisons. On voit quelles en sont les causes et comment elle est traitée.

Dans Cet Article:

Pemphigoïde gestationnel

la pemphigoïde gestationnel (ou herpès gestationis) est une pathologie de la cuir pouvant survenir au cours du deuxième ou du troisième trimestre de la grossesse ou même immédiatement après l'accouchement. C'est un trouble très ennuyeux qui touche une femme sur 10 000 et se caractérise par des démangeaisons et un érythème pouvant se reproduire lors de grossesses ultérieures. Voyons quels sont les les causes et moi symptômes de pemphigoïde gestationnel et comment il intervient.

Quelle est la pemphigoïde gestationnelle

C'est un maladie de la peau qui apparaît pendant la grossesse ou après l'accouchement et qui se caractérise par érythème très énervant. La maladie peut facilement être confondue, du moins au début, en tant que dermatite et maladies de la peau liées à des modifications hormonales typiques de la diagnostic bien sûr que vous en faites un biopsie peau avec test d'immunofluorescence directe pour la détection d'anticorps anormaux. Des tests spécifiques tels que des tests de non stress, des ultrasons ou une surveillance électronique du fœtus peuvent être effectués pour évaluer la santé du fœtus.

Dans 25% des cas, la maladie peut se reproduire lors de grossesses ultérieures ou à la suite de l’utilisation de contraceptifs oraux.

Causes

Pemphigoïde gestationnel est considéré comme un pathologie auto-immune probablement causée par une anomalie anticorps qui attaquent les tissus du corps et provoquent une réaction auto-immune relativement rare. Dans certains cas, un dysfonctionnement de la thyroïde peut augmenter le risque de souffrir de pefigoide gestationnel.

Bien qu'il soit communément appelé herpès gestationnel et si l'éruption cutanée rappelle l'éruption vésicale et bolus provoquée par l'infection par le virus de l'herpès simplex, cette affection n'a pas d'origine virale, mais auto-immune.

Comment traiter une peau enceinte

Les symptômes

Quelle est la pemphigoïde gestationnelle? Le début est presque toujours soudain, avec une incidence plus élevée dans les derniers mois de la grossesse ou même après l'accouchement. Ces principaux symptômes:

  • démangeaison grave;
  • lésions sur le tronc, dans la région périombilicale et les membres;
  • éruption généralisée qui sauve cependant le visage, les muqueuses, les paumes des mains et des pieds.

Les signes distinctifs de la maladie sont:

  • bulles
  • érythème
  • plaques
  • démangeaisons
  • ampoules

L'éruption est extrêmement qui démange et très visible: apparaissent des taches rouges ou plates surélevées dans la région de l’abdomen autour du nombril, puis tendent des vessies de liquide de différentes tailles, de forme irrégulière et remplies de liquide.

Que faire?

La confirmation qu’il s’agit simplement d’une pemphigoïde gestationnelle est réalisée soit par une évaluation clinique réalisée par le dermatologue, soit par l’intermédiaire d’un médecin. immunofluorescence directe de la peau périwound, capable de mettre en évidence la présence de dépôts linéaires de C3 dans la zone de la membrane basale de l’épiderme, provoquée par l’activation du complément en réponse à des auto-anticorps.

Une fois que le diagnostic a établi qu’il s’agissait d’une pemphigoïde gestationnelle, le traitement consiste essentiellement à utiliser corticostéroïdes comme systémique prednisone par voie orale. En cas de maladie bénigne, cela peut être suffisant corticostéroïdes topiques (crèmes à appliquer directement sur les zones touchées) et anti-histaminiques.

Dans la plupart des cas, la pemphigoïde gestationnelle s'aggrave au cours du travail ou à la fin de la grossesse, puis disparaît spontanément au fil des semaines.

Si le trouble survient après l'accouchement ou s'il persiste sous une forme grave après la naissance, des alternatives telles que l'azathioprine, le méthotrexate, la dapsone, la cyclosporine, l'immunoglobuline intraveineuse (IgIV) peuvent être envisagées.

Risques pour le fœtus

10% des nouveau-nés peuvent être touchés par légères ruches ou lésions vésiculaires, en raison du passage d'auto-anticorps à travers le placenta, qui durent quelques jours après la naissance et disparaissent ensuite spontanément. L'incidence des naissances prématurées était également plus élevée: 16% des enfants étaient nés avant 36 semaines et 32% avant 38 semaines. Par contre, aucune augmentation de la mortalité fœtale n'a été notée.

Vidéo: