Grossesse: les examens indispensables pour la vivre en toute sécurité


La grossesse est un fait tout Ă  fait naturel pour une femme, il ne faut pas se sentir malade

Dans Cet Article:

Pendant la grossesse, des analyses et des visites périodiques, selon les indications du médecin, rendent plus serein l’évolution naturelle de la grossesse, mais permettent également de détecter des maladies telles que l’anémie, le diabète gestationnel, les infections urinaires et la gestose.
LIRE AUSSI: Calendrier des examens Ă  effectuer pendant la grossesse
Lors de l’évaluation du rapport d’examen, il ne faut pas oublier que la grossesse elle-même fait dévier certaines valeurs telles que l’hémoglobine des valeurs de référence. De nombreux laboratoires mettent en évidence «différent de la normale» avec un astérisque, mais ne vous inquiétez pas avant de le voir chez votre gynécologue qui, à l'occasion de visites périodiques, évalue les tests effectués, prescrit les traitements nécessaires et les examens à effectuer ultérieurement.
LIRE AUSSI: La première échographie, tout ce que vous devez savoir
EXAMEN D'URINE: un test très simple, qui peut donner des informations importantes.
La présence d'éventuelles infections des voies urinaires (apparition assez fréquente pendant la grossesse) peut être suspectée si les nitrites sont positifs, il existe des bactéries et des leucocytes en grande quantité. Le test d’urine doit être répété tous les mois et, si nécessaire, également chaque semaine pendant le dernier mois de la grossesse.
EXAMENS DE SANG: si la femme n'a pas déjà pris l'examen du groupe sanguin et du facteur RH, elle doit être demandée au début de la grossesse.
- Test de Coombs indirect: si la mère est Rh négatif, il est nécessaire de connaître le groupe sanguin du père. S'il s'agit de Rh positif, le fœtus peut à son tour être positif et donc créer une incompatibilité entre la mère et le fœtus. Dans ce cas, la mère produit des anticorps contre l'antigène Rh qui passent à travers le placenta et détruisent les globules rouges du fœtus, déterminant ainsi la maladie hémolytique du nouveau-né (MEN).

Et s'ils Ă©taient deux?

Échographie pendant la grossesse: que voyez-vous? (20 images) Au cours des neuf mois de grossesse, la femme enceinte devra subir diverses échographies. Voici ce que vous pouvez voir

- Numération globulaire complète: détecte la quantité, la taille, les caractéristiques et le type de cellules dans le sang: globules rouges, globules blancs et plaquettes. Si les valeurs sont normales, il est encore nécessaire de répéter périodiquement la numération sanguine pendant la grossesse afin de vérifier rapidement une possible tendance à l'anémie ou l'apparition possible d'autres maladies.
- Électrophorèse de l'hémoglobine: il est nécessaire de réaliser ce test si la numération globulaire indique une microcythémie (petit volume de globules rouges) ou s’il est soupçonné que la mère est porteuse de l’anémie méditerranéenne (thalassémie) ou d’une autre hémoglobinopathie.
- fer sérique: indique la quantité de fer présente dans le sang
- Glycémie: le seul examen pour lequel le jeûne est vraiment nécessaire. Mesurer la quantité de glucose (sucre) dans le sang. Si normal, cependant, il devrait être répété périodiquement pendant la grossesse
- créatininémie: c'est la quantité de créatinine présente dans le sang, issue des déchets métaboliques. Son augmentation exprime une fonction rénale non optimale
- Transaminase (AST - ALT): enzymes contenues dans le foie; leur élévation exprime une souffrance hépatique possible
- HbsAg (antigène australien): indique la présence dans le sang de l'antigène de l'hépatite B, ne doit être effectué qu'une fois pendant la grossesse
LIRE AUSSI: Grossesse, Ă©chographie
- Anti-VHC: c'est le test pour voir si la mère a des anticorps anti-virus de l'hépatite C
- Toxo test: détecte la présence d'anticorps contre la toxoplasmose. (LIRE)
La présence d'anticorps IgG avec des IgM négatives indique que la femme est immunisée. Dans ce cas, il n'est pas nécessaire de répéter l'examen et de suivre les règles de prévention. Si le test est négatif, il doit être répété toutes les 4 à 6 semaines jusqu'à la fin de la grossesse.
- Test Rubeo: détecte la présence d'anticorps contre la rubéole dans le sang. Si le test est négatif, c'est-à-dire qu'il n'y a pas d'anticorps, il doit être répété toutes les 4-6 semaines jusqu'au 5ème mois.
- Anti-cytomégalovirus (CMV): si la femme a des IgG positives et des IgM négatives en début de grossesse, le test ne se répète pas, mais se répète toutes les 4 à 6 semaines s'il n'y a pas d'immunité.
- Anti-VIH: c'est le test qui démontre la présence dans le sang d'anticorps dirigés contre le virus du sida

interrogatoire grossesse


ESSAI PAP: la plupart des femmes ont déjà effectué un test de Pap avant le début de la grossesse. Cet examen, facile à réaliser et ne présentant aucun risque pour l’enfant, doit être répété si celui-ci a été effectué depuis plus de deux ans (LIRE)
TAMPON VAGINAL: autour de 35 à 37 semaines de grossesse, un prélèvement vaginal et rectal est généralement effectué pour la recherche du streptocoque bêta-hémolytique du groupe B (SGB). C'est un microbe qui, s'il est présent dans le vagin ou dans le rectum, pourrait infecter l'enfant pendant l'accouchement. Si le test détecte la présence de streptocoque (qui ne donne généralement aucun symptôme à la mère), une antibioprophylaxie est effectuée à la femme pendant le travail et éventuellement au nouveau-né. Bien sûr, le frottis vaginal peut être effectué pour rechercher d'autres germes à tout autre moment de la grossesse, en cas de suspicion d'infection vaginale

Vidéo: La Cuisson au Micro-ondes Est-elle Dangereuse ? Cher Jean-Michel