Prévention des troubles d'apprentissage spécifiques: une initiative de la région Toscane


La région Toscane propose un projet de prévention de troubles spécifiques de l’apprentissage

Dans Cet Article:

Prévention des troubles d'apprentissage spécifiques

la ASL Toscane centre a récemment proposé une initiative pour laidentification précoce des troubles du langage chez les enfants des écoles maternelles. Le projet Ccm2013, appelé: "Identification précoce des enfants présentant des troubles du langage et de la communication susceptibles de développer des difficultés d'apprentissage de la langue écrite", A été réalisée en 2014 par l’as 11 alors d’Empoli en collaboration avec l’Office régional des écoles de Toscane.

L 'cible L’essentiel du projet consiste àaugmentation des compétences de communication des enfants et dans le recouvrement des cas dont le langage est retardé, afin de garantir une plus grande adéquation des envois aux services de santé, avec une réduction conséquente des listes d'attente; De plus, le projet vise à mettre en place une prévention primaire des troubles de l'apprentissage.

Pour atteindre ces objectifs, le programme utilise l'utilisation d'un protocole d'amélioration pédagogique, viable après une formation adéquate des enseignants; les enseignants inclus dans le projet du centre ASL Toscana recevront une formation appropriée et se verront ensuite remettre le kit de renforcement expérimenté sur le territoire d'Empoli à l'avance.

Pourquoi cette initiative est-elle particulièrement valable?

La proposition de projets visant àidentification précoce des troubles du langage représente une initiative valable car ces projets comprennent une série de activité qui peuvent être mis en œuvre sous forme de jeux, et qui sont donc très attrayants pour les enfants, mais permettent en même temps aux "initiés" l'identification fondamentale et diagnostic précoce de possibles troubles du langage.

Le projet est particulièrement pertinent car on sait actuellement que les troubles du langage sont un facteur de risque pour le développement d’un trouble de l’apprentissage spécifique (DSA) à l’école primaire (Rutter et al., 2006; Law et al., 2005). 2008).

Comment reconnaître les troubles d'apprentissage

Pourquoi s'intéresser à la prévention DSA?

Il est important de s'intéresser à ce problème en raison de la forte incidence de difficultés d'apprentissage dans la population scolaire mis en évidence par plusieurs travaux publiés au cours des trente dernières années (Cornoldi, Tressoldi, 2002).

Les difficultés d’apprentissage peuvent non seulement déterminer l’échec scolaire pendant la scolarité obligatoire, entraînant une compromission de la carrière scolaire, mais aussi un compromis sur le développement de l’éducation. personnalité et dansadaptation sociale (Rutter et al., 1976; Stringer et al., 1999). Les enfants qui ont une adaptation sociale difficile sont par conséquent moins appréciés que les autres compagnons, jetant ainsi les bases d’une adaptation émotionnelle plus basse, d’une anxiété accrue, d’un repli sur soi, d’une dépression et d’une faible estime de soi (Searcy, 1988; Wong, 1996).

Cependant une série de études longitudinale met en évidence que la précocité du diagnostic et de l'intervention jouent un rôle positif dans la détermination de l'évolution de la maladie et du développement affectif et cognitif global de l'enfant avec DSA (Schneider et al., 2000; Vadasy et al., 2000).

Dans cette perspective, le prévention elle assume un rôle de grande valeur, notamment parce qu'une intervention préventive s'avère facile à mettre en œuvre; de plus, les utilisateurs auxquels ces interventions sont adressées sont également définis. En fait à 5 ans la compétences essentielles pour apprendre, ils devraient déjà être structurés (Mazzoncini et al., 1996), et l'immaturité en matière d'apprentissage est configurée comme une condition plus stable et généralement moins indemnisable par l'enfant à cet âge. C’est donc précisément l’âge chronologique optimal pour l’identification et l’intervention précoce, même si des interventions sont encore possibles chez des enfants encore plus petits.

Pour les enfants identifiés comme "à risque", l’intervention proposée consiste en un amélioration des préalables cognitifs qui sont à la base de l’apprentissage de la lecture, de l’écriture et du calcul et permettent une limitation significative de l’inconfort et une dispersion de l’enseignement qui en résulte

Le rôle de la maternelle dans l'identification précoce des enfants à risque

Le scuola d'enfance il joue un rôle indispensable non seulement en termes de prévention, mais également en termes de promotion et de développement du développement correct des enfants tout au long du processus scolaire.

À cet égard, le décret ministériel du 12/07/2011 stipule que la maternelle:

Il a pour mission de renforcer l'identité personnelle, l'autonomie et les compétences des enfants, de promouvoir la maturation de l'identité personnelle dans une perspective intégrant tous les aspects (biologique, mental, moteur, intellectuel, moral et religieux), en visant: consolider les capacités sensorielles, perceptuelles, motrices, sociales, linguistiques et intellectuelles de l'enfant

Pour cette raison, la maternelle devrait donc être mise en place interventions d'identification précoce des cas suspects, proposent des activités de récupération didactiques ciblées et signalent éventuellement les difficultés persistantes à la famille.

Plus précisément, la maternelle peut fournir à ses enfants contribution à travers unobservation globale d'abord, puis spécifique, centré sur les prérequis d’apprentissage des enfants en classe.

Les enseignants devraient en particulier se concentrer sur l'identification des conditions préalables déjà établies, sur les conditions émergentes et, éventuellement, sur celles non encore développées, afin d'intervenir de manière ciblée afin d'optimiser les ressources éducatives.

L 'observation de la performance de l'enfant elle doit concerner les différents domaines d'expérience à différents moments de la vie scolaire, en accordant une attention particulière aux écarts entre les performances de l'enfant et celles du reste de la classe, mais également à l'intelligence générale de l'enfant en mettant l'accent sur les déficits spécifiques éventuels.

Selon cette observation, les enseignants devraient donc proposer un série d'activités spécifiques d'amélioration et de récupération, par exemple sous la forme de laboratoires spécifiques ou en insérant de nouvelles routines dans la vie quotidienne de l'école (Chiarello, Cocuzza, 2012). Cependant, si la difficulté observée reste malgré cela, il est conseillé de la communiquer à la famille de l'enfant, qui prévoira une étude spécialisée et éventuellement une évaluation en orthophonie.

Vidéo: