Radio 24 et Radio Immaginaria, ensemble contre l'intimidation


Il s'appelle "Cacciabulli" et est diffusé tous les samedis sur Radio24 dans le cadre de l'émission "Si può fare", le projet en collaboration avec Radio Immaginaria pour donner la parole aux garçons et lutter contre les brimades.

Dans Cet Article:

Radio 24 contre le harcèlement

L’intimidation peut avoir des conséquences dramatiques d’un point de vue psychologique et relationnel et peut pousser les victimes à des gestes extrêmes, notamment: suicide. Seul un enfant sur cinq informe ses parents qu’il est la victime, a-t-il commenté Ernesto Caffo, professeur de neuropsychiatrie de l'enfant e Président de Telefono Azzurro.

L'implication des institutions est Ă©galement fondamentale pour lutter contre ce dangereux silence.

C’est un signal important que le gouvernement a approuvé un projet mouvement anti-intimidation, visant à prévenir et combattre le phénomène de l’intimidation et de la cyberintimidation, en accordant une attention particulière aux mineurs. Nous devons lancer des mesures concrètes, campagnes de sensibilisation du public. Le gouvernement devrait s'engager à promouvoir des initiatives impliquant les gestionnaires de plateformes de communication, de moteurs de recherche et de réseaux sociaux dans la surveillance et la prévention des fautes et l'élimination rapide des actes discriminatoires. Nous devrions également éduquer dans les écoles et par le biais des médias numériques à un culture de respect.

Intimidation Ă  l'Ă©cole et suicides. Que faire?

L’intimidation doit donc être combattue par des actions concrètes, et c’est ce que Telefono Azzurro, avec son Centre d’écoute national, propose chaque jour à travers le numéro 1.96.96 libre et actif 24 heures par jour et 365 jours par an. Un autre exemple d’initiative concrète est celui lancé par Radio 24 et radio imaginaire, depuis le 14 mai, donner la parole aux adolescents sur des questions qui les concernent étroitement, afin que les parents comprennent quelle est la manière de penser et d'interagir avec leurs enfants. Le projet s'appelle "Cacciabulli"et est diffusé chaque samedi sur Radio24 à l'intérieur "Cela peut être fait", programme réalisé par Alessio Maurizi et sur les ondes de 7h30 à 10h.

Les garçons ont leur propre espace sans filtres dans lesquels ils peuvent parler de la violence physique ou psychologique subie ou parler à d'autres enfants. De cette façon, ceux qui écoutent et se trouvent dans une situation inconfortable se sentiront moins seuls et comprendront qu'ils seront capables de réagir. De plus, les parents à l’écoute peuvent mieux comprendre la dynamique relationnelle de leurs enfants.

Je me suis rendu compte que mon fils, qui était au collège et qui allait très volontiers à l’école, a été assombri tous les matins. J'ai réalisé qu'il n'était plus sociable à la maison, il était plutôt agressif. Il a commencé à ramener le matériel brisé, les lignes, les cahiers déchirés, les crayons brisés. Je commençais à comprendre quelque chose mais il ne voulait pas me le dire. Des mois ont passé avant de me le dire. L'école n'avait rien remarqué. - raconte ainsi l'expérience d'une mère aux microphones de Radio 24.

Sara a lancé Imaginary Radio, étudiant en 4ème année du lycée, avec d’autres pairs, dans le but de parler de manière simple et directe de ce phénomène.

Selon Elisa, étudiante à l’université qui fait également partie du projet Radio Immaginaria, l’école est un lieu où la culture est enseignée. L’intimidation apporte un peu à la bestialité. C’est pourquoi, à l’école, nous devrions donner naissance à des hommes qui n’ont pas la force brute mais la force de la culture.

Vidéo: Terra Piatta - 200 Prove: la Terra, non è una Palla Rotante.. (by Eric Dubay) Sub-Multilingual.