Les droits des nouvelles mères professionnelles libres


Les employées ont droit à 5 mois de congé obligatoire du travail, mais pour les femmes qui travaillent seules, quelle est la réalité lorsqu'elles deviennent mères

Dans Cet Article:

Les mères qui travaillent ont droit à 5 mois de maternité au moment de la naissance de leur enfant. Cela s’applique évidemment à toutes les mères employées par une entreprise. Mais pour les nouvelles mères qui sont travailleuses indépendantes quelle est la situation Qu'est-ce qui se passe quand ils ont un bébé?
LIRE AUSSI: Congé de maternité dans le monde: qui est le meilleur?
Contrairement aux travailleuses, les travailleuses indépendantes n'ont pasobligation de s'abstenir du travail, leur activité étant gérée librement. Mais pour eux, il peut être difficile de ne pas travailler pendant 5 mois. De toute évidence, même ces femmes, lorsqu'elles deviendront mères, voudront être avec leurs enfants les premiers mois. Alors, comment cela peut-il être fait?
Il y a les femmes retournant au travail une semaine après l'accouchement. D'autres qui essayent de travailler de chez eux. D'autres qui amènent l'enfant au bureau ou au magasin. L’activité leur appartient et il n’ya personne qui puisse l’empêcher. Selon la loi, les nouvelles mères indépendantes qui sont inscrites à l’organisme de la catégorie ont droit à un indemnisation à hauteur de 5/12 de 80% du revenu professionnel déclarée la deuxième année avant la date de naissance. La demande doit être soumise à partir du sixième mois de grossesse et dans les 180 jours précédant la date prévue pour l'accouchement.
Les travailleuses indépendantes ont donc droit à cette allocation pendant 5 mois, tandis que ils n'ont pas droit à une compensation pour abstentions facultatives ou pour des abstentions plus longues en cas de grossesse à risque. Selon les règles établies par l’INPS, les travailleurs inscrits pour la gestion séparée, qui paient également la contribution pour la maternité, ont droit au versement de l’allocation de maternité, uniquement si elles ne sont pas également inscrites dans un autre fonds de pension obligatoire et si elles ne sont pas à la retraite. La travailleuse doit avoir versé au moins trois mois de cotisations au cours de l’année précédant le début du congé de maternité et correspond au80% du revenu quotidien produit au cours des 12 derniers mois les deux mois la date présumée de livraison. La demande doit être soumise au bureau d'appartenance de l'INPS.
LIRE AUSSI: Congés de maternité et de paternité: quels changements?
Cette indemnité est également due en cas d'adoption, si l'enfant n'a pas plus de 6 ans (ou 18 ans s'il est d'origine étrangère). Et dans ce cas, la demande d'indemnisation doit être présentée dans les 180 jours suivant l'arrivée de l'enfant dans la famille.
beaucoup nouvelles mères indépendantesmalgré l'allocation, ils choisissent toujours de retourner au travail plus tôt, souvent parce qu'ils n'ont pas les moyens de garder leur entreprise fermée pendant 5 mois ou qu'ils n'ont personne pour les remplacer.

Vidéo: Comment Yann a bâti un EMPIRE en Suisse à partir de RIEN (14/365)