Conseils pour aider les enfants à marcher


Comment aider les enfants à marcher: des conseils pour favoriser le développement d'une traction libre et spontanée, en évitant les accidents mineurs

Dans Cet Article:

Normal 0 14 faux faux faux EN X-NONE X-NONE Comment aider les enfants à marcher

la premiers pas de votre enfant Je suis un moment d'émotion pour maman et papa. La marche est un objectif qui est atteint après un développement physique et moteur qui doit se dérouler naturellement. Afin de voir votre enfant faire ses premiers pas, il est tentant de l'aider en lui tenant les bras ou en l'invitant à se tenir près d'un meuble. Alors voyons comment aider les enfants à marcher.

Comment stimuler l'enfant à marcher

Les enfants ont leur temps, quelqu'un commence √† faire ses premiers pas d√©j√† √† 10 mois, les autres repoussent le monastique, deviennent gattonatori professionnels et se lever pas avant la 13-14 mois. Il n'y a pas de h√Ęte et il faut √™tre patient, sans obliger l'enfant √† faire des mouvements qui ne sont ni spontan√©s ni artificiels. T√īt ou tard, le moment viendra o√Ļ tous les petits trouveront le courage et le d√©sir de se lever et faire les premiers pas.

1 mois, le développement de l'enfant de la naissance à trois ans

Comment un enfant grandit de mois en mois (36 images) Pas à pas quand un enfant grandit

Le corps humain est structuré pour effectuer de nombreux mouvements différents: roulement, escalade, rampement, flexion, flexion, etc. Il s'agit de mouvements que nous voyons très souvent chez les jeunes enfants et que nous avons tendance à sous-estimer en faveur du chemin. Marcher signifie devenir autonome dans le mouvement, ne pas avoir besoin d'être ramassé, porté dans la poussette ou le bandeau, mais il doit s'agir d'un exploit auquel l'enfant parvient indépendamment après avoir exploré tous les mouvements possibles.

Mais même si nous n’avons pas à les forcer, nous pouvons certainement encourager, en s'appuyant sur leur curiosité et le désir d'indépendance qui commence à faire son chemin autour de 10 à 11 mois. Alors organisons un ballon ou un jeu qui l'intéresse davantage, essayons de le placer plus haut, tenons la main de lui et aidons-le à se lever et à faire quelques pas avec nous.

Pour faire face aux tentatives délicates de maintenir les enfants en place, des outils tels que le marcheur cela vous permet de laisser l'enfant libre de courir à la maison pendant que la mère s'occupe d'autres choses. Selon les indications actuelles des pédiatres, ces tentatives d’accélération de la motricité des enfants n’apportent pas un avantage réel, elles devraient en effet être évitées au profit d’une motricité libre et spontanée. Même dans certains pays, tels que le Canada, la vente du girelli était interdit de par la loi parce que ce serait un objet dangereux: l’enfant pourrait tomber et ne plus pouvoir se relever et se sentir faussement en sécurité en se déplaçant trop rapidement et sans prendre conscience des risques éventuels.

Quand le l'enfant commence √† marcher seul, a d√©velopp√© le sens de l'√©quilibre, renforc√© les jambes gr√Ęce √† d'autres moments et jeux, a appris ce que signifie se lever et bouger avec le mouvement des pieds et des genoux. Selon les indications des p√©diatres, si on observe que mouvements cela fait un enfant dans le marcheur, on peut en d√©duire que cet outil n'est pas adapt√© pour apprendre √† marcher. Vous ne vous pr√©cipitez pas pour bouger, le pied ne bouge pas debout sur les pointes, vous √™tes d√©s√©quilibr√© si vous continuez pli√©. Pour ces raisons, mettre le b√©b√© dans la marchette ne l'aiderait pas √† marcher de mani√®re autonome et correcte.

Comment aider un enfant à marcher seul

Comme cela a été dit, les enfants devraient donc être libres d'explorer et de bouger comme bon leur semble. Beaucoup ne rampent jamais et ne se tiennent pas droit, alors que d’autres semblent avoir développé une capacité incroyable dans la se déplacer à quatre pattes et n'ont aucun désir de faire les premiers pas. Nous pouvons les inviter à se lever, en les tenant par la main, en leur donnant des poignées pour les aider dans leurs mouvements, par exemple, ils se déplacent en se penchant le long du lit ou du canapé, mais il peut également être utile de leur donner un chariot ou un objet avec des roues sur lesquelles ils peuvent se pencher et déplacer, de cette façon, ils vont explorer l'environnement en se déplaçant sur leurs pieds.

Dans ces phases de pure découverte il est important de faire la maison adaptée aux enfants, par exemple en plaçant des protège-coins sur des coins pointus de meubles, tels que la table du salon ou les bords du lit.

Un enfant dans son phase exploratoire il peut √™tre difficile √† contr√īler. Quand un enfant commence √† ramper, il se retrouve avec des tiroirs vides, toutes les portes du meuble ouvert et chaque ornement pos√© sur le sol. C'est un probl√®me de s√©curit√© des enfants plut√īt qu'un ordre. La transition de l‚Äôexploration aux premi√®res √©tapes est un d√©fi pour ceux qui s‚Äôoccupent des enfants.

Voici quelques suggestions pour éviter les petites accidents.

  • Installez les blocs pour enfants sur les portes de la cuisine, de la salle de bain et du tiroir qui contiennent des objets fragiles ou coupants.
  • Soulevez les d√©tergents sur une √©tag√®re, √† la fois dans la cuisine et dans la salle de bain.
  • Fermez les prises de courant avec les plaques enfants appropri√©es
  • Placez un obstacle devant la t√©l√©vision, comme une table, pour emp√™cher l‚Äôenfant de vous le jeter ou de le tenir.
  • Farcir les bords tranchants comme les coins des tables.

Enfant qui ne marche pas quoi faire

M√™me s'il est juste de respecter temps individuels de l‚Äôenfant et de ses diff√©rents stades de d√©veloppement est toujours important pour surveiller les stades de croissance afin que vous puissiez voir si quelque chose ne va pas dans la bonne direction. Tout comme un enfant qui ne parle pas √† l'√Ęge de deux ans devrait recevoir la visite d'un p√©diatre ou d'un sp√©cialiste, un enfant qui ne marche pas dans les vingt mois devrait √©galement √™tre surveill√©. En principe, nous pouvons prendre en compte le fait qu‚Äôenviron 10/12 mois il est tout √† fait normal que l‚Äôenfant cherche des supports pour tenir et rester debout, un 12/14 mois fait les premiers pas, un 14/18 mois marcher seul, un deux ans doit pouvoir se d√©placer librement en sautant, en courant et en maintenant la bonne coordination des mouvements.

Si le l'enfant est en retard dans la marche vous n'avez pas √† commettre l'erreur de lui faire des reproches ou, au contraire, de louer ses pairs qui marchent doucement, peut-√™tre a-t-il subi un petit traumatisme, il est tomb√© alors qu'il essayait de se lever et craignait d'essayer √† nouveau. Il est clair qu‚Äôen marchant et en le soutenant et en respectant son temps, il marchera t√īt ou tard. Nous devons commencer √† nous inqui√©ter que si 18-20 mois ne marchent pas encore, dans ce cas, il est conseill√© visite d'inspection.

Vidéo: Comment aider des enfants à se réconcilier