Campagne de l'UNICEF contre la violence à l'égard des mineurs


L'UNICEF lance une nouvelle campagne #Endviolence contre les enfants car tout le monde reconnaît la violence à l'égard des enfants et participe aux actions mondiales, nationales ou locales visant à y mettre fin et à rassembler de nouvelles idées pour atteindre cet objectif.

Dans Cet Article:

L 'Unicef lance une nouvelle campagne #Endviolence contre les enfants parce que tout le monde reconnaît la la violence contre les enfants, et prendre part aux actions globales, nationales ou locales pour y mettre fin et rassembler de nouvelles idées pour atteindre cet objectif.
LIRE AUSSI: Votez pour les enfants, la campagne de l'UNICEF pour défendre les droits des enfants
Le directeur général de l'Unicef Anthony Lake dit: "Chaque fois qu'un enfant subit un acte de violence, où qu'il se trouve, nous devons nous sentir et manifester notre indignation et notre colère. Nous devons rendre visible ce qui est invisible"Selon les données publiées aujourd'hui par l'UNICEF, ils sont 223 millions d'enfants victimes de maltraitance dans le monde. Environ 150 millions de filles et 73 millions d'enfants de moins de 18 ans ont été victimes de violence et d'exploitation sexuelle (données de l'OMS) et on estime à 1,2 million le nombre d'enfants victimes de la traite chaque année (données du BIT). La violence inflige non seulement des blessures physiques, mais laisse également des cicatrices psychologiques aux enfants, rappelle l’Unicef: elle affecte leur santé mentale et physique, compromet leur capacité à apprendre et à socialiser et compromet leur développement.
LIRE AUSSI: Les droits des enfants
Témoignage de la nouvelle campagne #ENDviolence contre les enfants: Grace Akallo, fondateur de la Afrique unie pour les droits des femmes et des enfants. Grace est une fille ougandaise âgée de 30 ans qui a réussi à échapper à son destin tragique. Il a été enlevé à l'âge de 15 ans pour rejoindre l'Armée de résistance du Seigneur, dirigée par le guérillero ougandais Joseph Kony. Grace se rend au Sud-Soudan, où elle est contrainte de prendre un fusil, de tuer et de se battre pour recevoir le peu de nourriture nécessaire à sa survie. Heureusement, Grace réussit à s'échapper, à retourner à l'école, à remporter une bourse d'études pour une prestigieuse université américaine et a maintenant décidé de rendre son expérience constructive et de se battre à nouveau, mais pour une cause juste: la violence que subissent les enfants jour dans de nombreuses régions du monde.

UNICEF-campagne contre-violence mineure


Outre le témoignage vivant de la Néerlandaise Grace Akallo, il y a aussi l'engagement de l'acteur primé aux Oscars Liam Neeson, ambassadeur de bonne volonté de l'Unicef, prêt à faire la lumière sur ces "horreurs invisibles" vécues par des centaines de millions d’enfants du monde entier. Un spécial micro site et campagne sur les réseaux sociaux expliquer comment les enfants, les parents et les communautés peuvent agir, contribuer à la lutte contre la violence, s'impliquer, être informés, organiser des événements et des débats publics, soutenir les enfants et travailler avec les partenaires de l'Unicef, aux niveaux mondial et local
DÉCOUVREZ COMMENT DONNER VOTRE CONTRIBUTION. ICI LA CAMPAGNE DE L'UNICEF

Vidéo: Campagne de lutte contre les violences faites aux femmes