Que faire si l'ex-conjoint ne paie pas de pension alimentaire pour l'enfant


Notre avocat explique quoi faire si l'ex-conjoint ne paie pas de pension alimentaire pour l'enfant. Différences pour la protection de l'autre parent du point de vue civil et pénal. Que dit la loi de stabilité de 2019 en cas de séparation?

Dans Cet Article:

L'ancien conjoint ne paie pas d'entretien pour l'enfant

Lorsque la famille se désintègre à la suite d'une séparation, d'un divorce ou de la fin de la cohabitation des parents, les mineurs et / ou les adultes, mais non encore autonomes sur le plan économique, ont le droit de percevoir l'allocation de subsistance du parent non gardien. Mais que faire lorsque le parent séparé, qui est tenu de payer une pension alimentaire pour les enfants, ne le remplit pas? La loi protège l'autre parent, à la fois d'un point de vue civil et pénal, qui doit contacter le juge pour obtenir une disposition qui quantifie le montant de l'allocation.

La disposition du juge, qui quantifie le contrôle, prévoit également que celui-ci est mis à jour annuellement en fonction de l'évolution des indices ISTAT. Après cela, par l'intermédiaire de l'avocat, il enverra une lettre de mise en demeure à l'ex-conjoint avec lequel il est invité à prévoir le paiement dans un délai, non seulement pour l’avenir, mais aussi pour le passé. Si malgré la demande formelle de l'avocat, ce dernier continue à ne pas payer, vous pouvez contacter le juge.

Séparation judiciaire: procédures, délais et coûts

Protection civile

La loi prévoit qu'en cas de litige entre les parents en vue de l'exercice de la responsabilité parentale, le créancier peut contacter le juge, qui tentera de trouver une solution et, si cela n'est pas possible, vérifié le grave manquement du parent, peut décider modifier les mesures existantes. Vous pouvez également avertir le parent par défaut, indemniser le mineur ou l’autre parent, et enfin ordonner au parent défaillant de payer une sanction administrative pécuniaire. Si, en revanche, le parent qui est obligé de subvenir à ses besoins n'a pas les moyens de le remplir, il est possible de s’adresser aux autres ascendants légitimes ou naturels (surtout les grands-parents).

Que se passe-t-il si le conjoint ne paie toujours pas?

La loi, à cet égard, prévoit les réparations suivantes:

  • Saisie des avoirs du conjoint requise;
  • L’ordre donnĂ© par le juge Ă  des tiers (par exemple, un employeur) de verser directement au conjoint crĂ©ancier les sommes dues par le conjoint qui s’engage. Si l'on soupçonne que le parent dĂ©faillant exerce ses activitĂ©s en noir, il est conseillĂ© d'essayer de fournir au juge la preuve relative.
  • ExĂ©cution forcĂ©e sur les actifs du parent dĂ©biteur. Les biens meubles peuvent donc ĂŞtre saisis, ce qui permet de disposer d’argent sur un compte courant, un salaire, une voiture et des biens immobiliers.

Protection pénale

Il est également possible de s’appuyer sur une protection pénale: signaler le parent qui ne paie pas volontairement. En fait, toute personne qui quitte son domicile ou son domicile serbe en contravention de l'ordre ou de la morale des familles, ou qui se soustrait aux obligations d'assistance inhérentes à l'autorité parentale ou à la qualité du conjoint, commet un crime de violation des obligations d'assistance familiale. Le but de cette plainte n'est pas d'obtenir une pension alimentaire mais, en cas de condamnation, un emprisonnement pouvant aller jusqu'à un an ou une amende. Il est précisé que une fois soumise, la plainte ne peut plus être retirée.

Est-il légitime de laisser les enfants mineurs à la maison?

Que faire si le conjoint obligé ne travaille pas?

Malheureusement, l'état de chômage ne suffit pas pour éviter la sanction car il faut démontrer quelque chose de plus: l'absence de travail est involontaire. En pratique, le père doit tout mettre en œuvre pour trouver un nouvel emploi et que, en même temps, il n’a pas d’autres richesses, même s’il est immobilisé. Ainsi, par exemple, un homme sans emploi, mais le propriétaire de diverses propriétés, telles que des maisons, des terrains ou tout simplement un petit appartement, est légalement tenu de: vendre ses biens pour garder leurs enfants. Et si le père n'a pas l'argent pour payer une pension jusqu'au dernier cent, s'il veut éviter la pénalité, il doit donner ce qu'il a, même une somme inférieure.

Le défendeur a le fardeau de prouver les éléments à partir desquels on peut déduire qu'il est impossible de remplir l'obligation, sans la démonstration d'une baisse unique du revenu économique ou de la difficulté économique générale. La Cour suprême a exclu l'application de la prétendue "ténacité du fait" au non paiement de l'allocation pour enfant mineur: un traitement favorable devant être accordé à tous ceux qui commettent un crime passible d'une peine de prison de pas plus de cinq ans ou avec une peine pécuniaire; qui accède à cette prestation évite les sanctions économiques et les poursuites pénales sont engagées.

Cependant, le juge ne reconnaît pas cette "excuse" à ceux qui ont commis le crime à plusieurs reprises. Par conséquent, précisent les juges, la ténacité du fait ne peut être déclarée si le paiement de l’allocation alimentaire est oublié à plusieurs reprises, sous la forme d’une hypothèse de "comportement habituel" qui entrave la reconnaissance du bénéfice.

Droits parentaux séparés sur les enfants

Tant que tu dois garder un enfant?

Il n'y a pas de limite d'âge préétablie au-delà de laquelle le parent n'est plus obligé de subvenir à l'entretien de ses enfants. En règle générale les parents:

  • sont tenus de garder leurs enfants jusqu'Ă  ce qu'ils commencent Ă  travailler et le travail leur permet d’atteindre l’indĂ©pendance Ă©conomique;
  • ils peuvent se libĂ©rer de l'obligation de garder leurs enfants s’ils prouvent que l’absence de travail dĂ©pend de l’inaction, du rejet ou de l’abandon injustifiĂ© du travail. Par exemple, l'allocation pour la progĂ©niture adulte est due et il est lĂ©gitime d'augmenter la contribution s'il augmente ses besoins Ă©conomiques, vivant et Ă©tudiant dans une ville diffĂ©rente de celle de rĂ©sidence. Ce qui compte pour la perte du droit au maintien, c’est que l’enfant dispose d’un revenu suffisant par rapport aux compĂ©tences professionnelles acquises.

Selon la jurisprudence, pas toujours la présence d'un gain fait perdre le droit à l'entretien.

Cela se produit par exemple lorsque l'enfant:

  • malgrĂ© un salaire, il termine sa formation;
  • il a un emploi prĂ©caire et Ă  durĂ©e dĂ©terminĂ©e: dans ce cas, l'indĂ©pendance Ă©conomique ne peut ĂŞtre envisagĂ©e simplement parce qu'elle nĂ©cessite une perspective concrète de continuitĂ©;
  • il travaille en tant qu'apprenti, car la relation d'apprentissage se distingue Ă©galement du profil salarial par les relations de travail ordinaires;
  • il / elle accomplit un travail non qualifiĂ© par rapport Ă  la qualification obtenue (comme dans le cas d'un garçon d'une trentaine d'annĂ©es ayant un diplĂ´me en droit qui accepte une place dans un centre d'appels pour rester dans la pratique);
  • suit une bourse liĂ©e Ă  un doctorat en recherche.

Loi de stabilité 2016

La loi de stabilité de 2016 prévoit que si le conjoint ne passe pas la nourriture, l'état prévoit pour lui. En fait, l’État a alloué un fonds de solidarité pour venir en aide au conjoint qui n’a pas touché les frais mensuels. Et ce sont principalement les femmes qui en bénéficient, étant donné qu'en Italie, dans 94% des cas de séparation, il appartient au mari de payer la pension (données Istat). La circulaire du ministère de la Justice du 31 août 2017 indique les exigences suivantes:

  • Couples dans le besoin, c’est une condition de difficultĂ©s Ă©conomiques sĂ©rieuses pour que vous ne puissiez pas avoir le nĂ©cessaire pour manger, vous habiller et faire face aux dĂ©penses de la maison;
  • Couples qui n'ont pas d'enfants ou dont les enfants vivent ailleurs. Pour postuler, vous devez soumettre une demande au tribunal du lieu oĂą vous rĂ©sidez. Le prĂ©sident ou un juge dĂ©lĂ©guĂ© Ă©valuera la recevabilitĂ© et prendra les informations nĂ©cessaires le cas Ă©chĂ©ant. Si la demande est acceptĂ©e, elle sera envoyĂ©e au ministère pour le règlement du montant. Mais attention, la norme est dans la phase expĂ©rimentale et ne concernera que certains tribunaux. Donc, au moins au dĂ©but, tout le monde ne pourra pas avoir recours Ă  cet avantage.

Vidéo: Versement de la pension alimentaire: ce qu'il faut savoir