Quand un enfant est né: que peut-on savoir?


Quel type d'informations pourrait-on inclure dans l'éducation périnatale afin de faire face à une nouvelle vie avec plus de préparation et de sensibilisation?

Dans Cet Article:

Ayant eu deux petites filles au cours des trois dernières années, j'ai remarqué deux choses principales dans de nombreux documents consacrés à la grossesse: le nombre d'articles dupliqués sous une forme presque identique, l'espace consacré à la dimension physique de la grossesse, tant vis-à-vis de la mère que de l'enfant.

Tu me demande si vous parlez aussi des papas? En réalité pas grand chose, mais pour l'instant nous survolons. Les publications dédiées en attente d'un enfant, comme beaucoup de cours préparés, regorge de suggestions pour la nourriture, le sport et le repos. Juste le premier mot qu'une mère oublie souvent dès son retour à la maison après son accouchement.

Faites attention aux signaux, mais ne vous inquiétez pas de tout

Les retrouvailles avec le nouveau-né (9 images) Conseils pour rentrer à la maison avec le nouveau-né. Tout doit être prêt pour l'accueil de l'enfant

Et puis, il se peut qu’elle-même ou un de ses proches cherche un accès à Internet informations sur le post-partum, parce que nous savons que les hormones... Je recommence depuis le début: quel type d’information pourrait être inclus dans leéducation périnatale cultiver la dimension émotionnelle, relationnelle et psychique des parents et des enfants, afin de faire face à la nouvelle vie avec plus de préparation et de conscience?

Retour à la maison avec le nouveau-né. Comment y faire face

La recherche scientifique des derni√®res d√©cennies a montr√© que le d√©veloppement du fŇďtus n'est pas le seul physiquemais aussi psychique. Alors que l'on croyait auparavant que le b√©b√© √©tait n√© non pr√©par√© et √©tait confus devant une r√©alit√© pour lui indistincte et d√©nu√©e de sens, la recherche nous montre aujourd'hui une image tr√®s diff√©rente. Par exemple, les nouveau-n√©s et d√©j√† les fŇďtus, ils parviennent √† distinguer des s√©quences de sons tr√®s similaires les uns aux autres, distinguer une m√©lodie famili√®re d'un inconnu, pr√©f√©rer une comptine d√©j√† entendue entre la 33e et la 37e semaine de gestation et, enfin, rechercher imm√©diatement le visage humain et le contact visuel afin de s'assurer qu'il y a quelqu'un qui est pr√™t √† l'√©couter et d'offrir des soins.

En fait, les enfants sont pr√™ts √† rechercher des figures de r√©f√©rence avec lesquelles nouer des relations. Cette lecture de donn√©es scientifiques met en √©vidence la r√īle des pleurs et de la communication d'abord, du langage alors, comme un pont par lequel √©tablir des relations de soins pleines de sens, et pas seulement pour le moment pr√©sent.

Comment reconna√ģtre les raisons pour lesquelles le b√©b√© pleure

Comment répondre aux pleurs? Comment se rapporter à l'enfant? Comment stimuler sa langue? Comment comprendre si tout se passe bien au niveau linguistique et relationnel? Quand et comment introduire une deuxième langue? Quand et que lis-tu aux enfants? Ce sont certaines des informations qui peuvent soutenir les soins dans la première année de la vie. Ces nouvelles connaissances aident à comprendre comment l'attente d'un enfant peut et doit être préparée à la conscience de les compétences et les besoins émotionnels, cognitifs et relationnels des nouveau-nés.

Organiser des visites familiales

Les retrouvailles avec le nouveau-né (9 images) Conseils pour rentrer à la maison avec le nouveau-né. Tout doit être prêt pour l'accueil de l'enfant

Et cette richesse de connaissances, placée dans une perspective scientifique et non idéologique appropriée, peut représenter les premiers outils parentalité consciente et critique, autonome face aux nouveaux défis et prête à saisir toutes les joies et opportunités de grandir avec ses enfants.

Vid√©o: Peut-on avoir un enfant √† tout √Ęge