Quand tomber enceinte après une fausse couche?


Quand tomber enceinte après une fausse couche? Quelles sont les précautions médicales et psychologiques à prendre?

Dans Cet Article:

Quand tomber enceinte après un avortement

un fausse couche C’est un événement dramatique qui affecte environ 15% des grossesses dans huit premières semaines de gestation. Les causes sont différentes, souvent une concaténation de facteurs environnementaux, externes et médicaux difficiles à dépister. Perdre un enfant est certainement l’un des moments les plus douloureux de la vie d’une femme, et on se demande souvent quand il sera possible de tomber enceinte après une grossesse. fausse couche et quoi ne pas faire pour poursuivre la grossesse de manière sereine et éviter une nouvelle perte.

Du point de vue physique, leovulation il reprend presque immédiatement, même après un avortement spontané, il suffit donc d'attendre quelques cycles menstruels pour permettre à l'utérus de retrouver son état initial, surtout si l'avortement a nécessité une curetage. Cependant, les avis médicaux sont contradictoires à cet égard. Les directives de l'OMS recommandent attendre au moins six mois avant de chercher une nouvelle grossesse. En fait, certaines études ont montré que cette attente conviendrait aux femmes d’Amérique latine et aux pays où la première grossesse a lieu plus tôt.

Symptômes et causes de l'avortement spontané

En outre, une étude de l’Université écossaise d’Aberdeen, publiée dans le British Medical Journal, examinerait plus de 30 000 femmes, concluant qu’une conception survenue dans les six mois était associée à un risque moins élevé de subir une deuxième fausse couche ou une grossesse. ectopique, comparé à ceux qui ont conçu 6-12 mois plus tard. Du point de vue médical il n’existe pas d’opinion univoque sur le fait de tomber enceinte après une fausse couche, car il s’agit là de situations très subjectives où il faut également tenir compte de la état psychologique de la femme intéressée.

En fait, de nombreux médecins recommandent d’essayer à nouveau de vaincre la douleur, d’autres d’attendre au moins deux cycles menstruels. Du point de vue émotionnel, nous devons prendre en compte différents facteurs et l'état psychologique de l'avortement post-spontané. Certaines femmes peuvent immédiatement surmonter le drame, d'autres ont besoin d'un psychothérapeute pour surmonter le traumatisme, car elles se reprochent de ne pas pouvoir mener une grossesse et l'avortement est vécu comme un échec.

Quelles précautions médicales faut-il prendre avant de chercher une nouvelle grossesse?

Aussi dans le cas de curetage après un avortement, il n'y a pas de risques particuliers pour une nouvelle grossesse, ni de préaccords spécifiques, sauf si l'avortement a eu lieu à un stade avancé de la grossesse ou s'il s'agit d'un fait fréquent pour la femme enceinte. Des contrôles typiques de toutes les grossesses sont recommandés, tels que la recherche dans le sang maternel de l’hormone bêta-HCG etéchographie transvaginale pour visualiser l'image de la grossesse in utero et l'état de l'embryon.

En revanche, certains médecins peuvent exiger des examens spécifiques avant de faire face à une nouvelle grossesse, comme un test de couple chromosomique exclure la présence d'incompatibilité; des tests encore plus invasifs tels que lehystérosalpingographie * et une biopsie du tissu qui a été interrompue, afin de pouvoir retrouver la cause qui l’a provoquée et l’empêcher de se reproduire.

S'il est essentiel de prêter une attention particulière à la état psychologique de la mère avant de retomber enceinte. Dans les cas les plus difficiles, l'intervention d'un psychothérapeute est nécessaire.

Grossesse biochimique

* * Hystérosalpingographie: l'hystérosalpingographie est une méthode de contraste utilisée pour visualiser l'utérus et les salpinges avec une image abdominale grâce à des informations sur la morphologie de l'appareil génital féminin. dans le diagnostic différentiel des causes de l'infertilité.

Vidéo: femme enceinte: comment tomber enceinte après une fausse couche